[Coopération Colombie] Retour sur le quatrieme atelier: Vers la mise en oeuvre de l’AOT

Actualité CODATU Jeudi 13 Février 2020

CODATU a lancé en février 2019 une coopération technique en partenariat avec l’Agence Française de Développement (sur fonds FEXTE) à Cali en Colombie autour de la gouvernance de la mobilité à échelle métropolitaine. L’objectif de cette coopération est d’appuyer les autorités locales à structurer une « Autorité Régionale de Transport » (ART) pour Cali et sa zone d’influence. Cette coopération s’inscrit dans le contexte de plusieurs projets structurants pour la mobilité régionale soutenus par l’Ambassade de France en Colombie et l’AFD a travers des fonds FASEP et FFEM : le projet de train de proximité entre Cali et les communes voisines (actuellement en phase de préfaisabilité réalisée par SYSTRA) et le projet « Corredor Verde » de rénovation urbaine et promotion des mobilités douces le long de la voie ferrée a Cali.

Les premiers ateliers de la coopération ont permis de structurer de maniere collective la future Autorité de Transporte Régional, en travaillant au cours de l’année avec des représentants de diz municipalités et de la région. Les élections municipales et régionales ont eu lieu en octobre 2019, assurer la passation des projets et la continuité de la démarche étaient donc un enjeu fondamental pour la coopération Codatu.

Pour cela, le quatrieme atelier avait plusieurs objectifs : socialiser les résultats de l’étude de structuration technique, institutionnelle et financiere de l’ART réalisée par les consultants de DVDH-GSD+ aux partenaires institutionnels et non-institutionnels engagés dans la coopération, mais aussi réaliser une passation avec les nouvelles administrations municipales et régionales qui prendront leur fonction en janvier 2020 et seront responsables de la mise en oeuvre de l’AOT.

L’atelier s’est déroulé les 11 et 12 décembre 2019, en deux parties :

  • La préfiguration du Comité de Mobilité Régional a laquelle étaient invités représentants de entreprises de bus, des usagers du transport public et des universités
  • L’atelier de passation auquel ont participé les partenaires institucionnels de la coopération en 2019 ainsi que des représentants des nouvelles administrations.

Partie 1: Comité de Mobilité Régional

Pour accompagner la création de la future AOT, il est proposé de créer un Comité de Mobilité Régional, instance de consultation de la société civile. Le Comité réunira des représentants des usagers, des exploitants du systeme de transport régional, des leaders économiques du territoire attracteurs de déplacements (Hospitaux, Universités par exemple), et des chercheurs spécialisés en transport, développement territorial, sciences économiques, environnementales et sociales par exemple. Ce Comité permettra de socialiser les avancées des projets de transport en cours et de soliciter la rétroalimentation des différents acteurs

Session 1: Socialisation des résultats des projets stratégiques de mobilité en cours

Comme préfiguration du futur Comité de Mobilité, les entreprises de transport se sont réunies afin de connaître les avancées des projets en cours. Les consultants de SYSTRA ont présenté les avancées de l’étude de préfaisabilité avancée du systeme férré, les consultants DVDH-GSD+ ont présenté les résultats finaux de la proposition de structuration et le plan d’action pour la mise en oeuvre de l’AOT, enfin, Codatu a présenté les avancées du travail en cours de rédaction des Termes de Référence de l’étude de structuration du Systeme Intégré de Transport Régional.

Photo: Présentation de la consultante Roberta Dal Sasso (SYSTRA). Source: Codatu

Session 2: Mise en oeuvre des nouvelles institutions de transport régional

Cette sesión a permis de demander la rétroalimentation des participants sur les modalités de structure et de fonctionnement du futur Comité de Mobilité Régional, ainsi que sur les phases clefs de mise en oeuvre dans lesquelles les entreprises de transport intermunicipal devront participer.

Partie 2: Atelier de passation

Session 1: Étapes et décisions prises en 2019

Apres une introduction de Codatu, les partenaires institutionnels de la coopération ont témoigné des différentes étapes réalisées en 2019 et des principaux enjeux pour les différentes administration qui ont participé a ce projet d’AOT. Les administrations ont souligné l’importance de créer une nouvelle institution régionale qui réponde a la réalité métropolitaine du territoire et soit compétente pour planifier les transports sur l’ensemble du bassin de vie. Ils ont montré l’importance de mener un projet de transport public ambitieux pour répondre aux défis actuels : garantir l’accessibilité du transport, attirer plus d’usagers sur les réseaux publics, inverser la tendance d’augmentation drastique des voitures et moto, parvenir a la viabilité financiere du systeme et limiter les niveaux de congestion. Finalement, ils ont montré comment, du fait des fortes interactions et dépendances entre les différentes municipalités, penser l’institution et le systeme de transport régional est une opportunité pour résoudre les problématiques ponctuelles des villes.

Photo: Politiques de transformation de la mobilité a Palmira. Source: Mairie de Palmira

Session 2: Proposition de structuration de l’AOT

Les consultants DVDH et GSD+ ont présenté les résultats de leur étude. La structuration proposée s’est basée sur un diagnostic technique, financier, institutionnel et légal du systeme de transport régional, ainsi que les lecons aprises de cas nationaux et internationaux d’autorités de transport avec une attention particuliere données aux facteurs de succes des projets ferroviaires. La présentation a permis de mettre en avant l’importance d’articuler les entités en charge de la régulation, la planification et la gestión des réseaux avec pour développer une vision de réseau multimodal et concevoir des systemes de transport en lien avec le territoire et les autres systemes « traditionnels » existents.

Session 3: Phase d’implémentation de l’AOT

Les consultants DVDH-GSD+ ont présenté le plan d’action pour la mise en oeuvre de l’AOT pour préparer les étapes a venir avec les nouvelles administrations. Nous avons défini avec elles les pas a suivre pour assurer la continuité du processus et définir une gouvernance transitoire pour la coordination et le suivi des projets de transport régional en attendant la création de l’AOT.

Prochaines étapes

Codatu continuera de soutenir les nouvelles administrations a partir de janvier pour préparer les décisions de mise en oeuvre de l’AOT. En particulier, les municipalités devront décider de s’associer o upas dans le projet, ce qui impliquera de transférer des fonds a l’institution et de participer aux réunions périodiques de suivi des projets. En outre, les nouveaux leaders institutionnels devront décider de l’entité technique qui sera responsable du suivi des études et de la conduite des projets du train régional et du futur systeme intégré de transport régional. Pour cela, Codatu organisera un cinquieme atelier en mars pour accompagner la prise de décision et cloturer la coopération.

Figure : Étapes de la coopération. Source: Codatu

 

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).

DVDH (Des Villes et Des Hommes)

Des
Villes et des Hommes (DVDH)
est une société spécialisée dans l’assistance aux collectivités dans l’étude puis la mise en place de projets touchant à l’aménagement du territoire et à la mobilité.

ProPacifico

Créée en 1969 sous le nom de FDI Pacifico (Fondation pour le Développement Intégral du Pacifique), ProPacifico est une organisation privée à but non lucratif, indépendante et apolitique qui travaille pour le développement durable de la région du Pacifique colombien, en partenariat avec différents acteurs.

ProPacifico agit comme une entité gestionnaire de projets stratégiques, à travers l’identification, la gestion et l’articulation d’initiatives d’intérêt général à fort impact, orientée vers le progrès économique, la durabilité environnementale et la prospérité collective. 

ProPacifico is an apolitical, independent, private non-profit organization working for the sustainable development of the Colombian pacific region, in partnership with many stakeholders. 

It was created in 1969 as FDI Pacifico (Foundation for the Integral Development of the Pacific Region). Today, ProPacifico acts as a strategical projects management entity, through the identification, management and articulation of high impact initiatives, in the fields of economic development, environmental sustainability and collective prosperity. 

SYSTRA

SYSTRA,
est né de la fusion des filiales d’ingénierie créées, d’une part, par la SNCF en 1957 et d’autre part par la RATP en 1961.

Valle del Cauca (Département Colombie)

Le Valle del Cauca est un département situé dans la région du Pacifique colombien dont la capitale est la ville de Cali et qui a une population de 4,5 millions d’habitants.

Valle del Cauca is a department located in the Colombian Pacific region. The capital city is Santiago de Cali and the department has an approximate population of 4,5 millions inhabitants.