[Revue] CODATU publie dans la revue URBANISME, Hors-Série 55, « L’individu créateur de ville », Décembre 2015

[Revue] CODATU publie dans la revue URBANISME, Hors-Série 55, « L’individu créateur de ville », Décembre 2015
Marion Hoyez
CODATU
Chargée de Coopération - Inde
Publication Mercredi 23 Mars 2016

Dans le cadre du Hors-Serie numéro 55 de la revue URBANISME, Julien Allaire, Delegue General de la CODATU, propose une synthèse de l’atelier relatif aux alternatives aux politiques publiques dans les pays du sud, avec l’exemple du Transport Artisanal, anime par CODATU a l’occasion des 36e Rencontres des agences d’urbanisme. Ces rencontres se sont tenues a Lyon les 19, 20 et 21 Octobre 2015, et avaient pour thème « L’individu créateur de ville ».

« Les villes des pays du Sud : Initiatives individuelles ou collectives face aux politiques publiques. Regard sur le transport artisanal comme alternative complémentaire au transport collectif public? »

Les rickshaws font partie du système de mobilité urbaine -©CODATU/Rajeev Malagi

L’économie des villes du Sud repose en grande partie sur ce qu’on appelle, souvent trop facilement, le secteur informel. Cette appellation rassemble généralement les initiatives d’individus qui, n’ayant pas d’activité professionnelle, se débrouillent pour gagner leur vie. Parfois, ces initiatives répondent à des besoins essentiels des habitants et permettent de pallier les déficiences de la puissance publique. Certes, ces services rendus au public ne constituent pas pour autant un service public. Mais leur simple existence dans des secteurs où les autorités ne parviennent pas à structurer une offre crédible invite à s’interroger sur leur pertinence, et donc sur leur régulation. Le transport urbain est un secteur qui illustre parfaitement cette question.

Des agences d’urbanisme dans les villes du sud

Suite à la signature de la convention de partenariat entre la FNAU et l’Agence française de développement (AFD), une réflexion commune a été menée. L’après-midi de l’atelier international a été consacré à la manière d’anticiper et de planifier les villes des Sud, en pleine croissance urbaine, autour d’outils pérennes susceptibles de répondre aux enjeux présents et à venir. Des outils comme les agences d’urbanisme rappellent l’importance de développer une scène de dialogue entre les acteurs urbains et de co-élaborer une planification intégrée, transversale et durable.

Retrouver la totalité de l’article dans la revue URBANISME, Hors-Serie N.55, Decembre 2015.