Journée d’étude – Transport artisanal et mobilités urbaines : Espaces et enjeux contemporains

Journée d’étude – Transport artisanal et mobilités urbaines : Espaces et enjeux contemporains
  •  
  •  
Marion Hoyez
CODATU
Chargée de Coopération - Inde
Actualité CODATU Mardi 1 Septembre 2015

Journée d’étude –
Transport artisanal et mobilités urbaines : Espaces et enjeux contemporains

Le CESSMA (UMR 245) – Centre d’Etudes en Sciences Sociales sur les Mondes Africains, Américains et Asiatiques – et ESPACE (UMR 7300) – Etude des Structures, des Processus d’Adaptation et des Changements de l’Espace –, en partenariat avec CODATU, organisent une journée d’étude sur le transport artisanal le 10 mars à l’Université Paris Diderot. Cette journée d’étude a comme objectif de rassembler des étudiants et des chercheurs confirmés pour amorcer une réflexion sur le fonctionnement et les évolutions des transports artisanaux dans des contextes variés. Des interventions issues d’analyses de plusieurs disciplines (anthropologie, économie, géographie, génie urbain, génie des transports, histoire, sociologie, urbanisme) proposeront des visions du transport artisanal mettant en évidence toute sa diversité.

Argumentaire

Souvent apparu comme une réponse à une demande en transport public croissante et insatisfaite dans les villes du Sud, le transport artisanal s’est développé, a évolué et représente aujourd’hui une option valable, voire la seule option, pour des millions d’habitants. Souvent présentés de manière stigmatisante sous le terme de « transport informel », de nouvelles perspectives du transport artisanal évitent de le présenter comme un élément uniquement nocif au système et soulignent les nombreux bénéfices dans le contexte urbain des pays du Sud, notamment leur flexibilité et leur capacité a servir un territoire très large. Issus d’initiatives individuelles non coordonnées, les services du transport artisanal génèrent un réseau dense et adapté à une demande locale. Cependant, leur réglementation reste inopérante et incite à l’inefficacité opérationnelle, caractérisée par la sur-offre et par de fortes externalités.

Si la mobilité se comprend comme un domaine qui a comme objet d’étude les pratiques et les modes de déplacement et que son sujet d’étude est la multitude de sujets avec des besoins très différents en termes de déplacements, inclure le transport artisanal dans ces analyses s’avère nécessaire. En effet, de grandes métropoles des pays en développement voient les transports artisanaux côtoyer de nouveaux systèmes de transport institutionnel (dit aussi « transport formel ») sans véritable complémentarité. De plus, la progression de la motorisation individuelle s’ajoute à ce phénomène et pose la question de l’adaptation du transport artisanal à ce nouveau contexte. De même, l’avènement de l’économie collaborative et la libéralisation croissante font émerger des systèmes de transport qui pourraient être qualifiés d’artisanaux dans des villes de pays développés.


Programme provisoire

La journée d’étude s’organise autour de quatre sessions, dont trois ateliers et une table ronde. Ainsi, pour chaque atelier, un sujet particulier est analysé à travers trois présentations sur l’actualité du transport artisanal dans différentes villes, tandis que pour la table ronde, les sujets discutés sont les prospects d’intégration et les perspectives pour d’autres services (notamment le Transport à la Demande et les nouveaux services qui utilisent des véhicules particuliers) dans les villes des pays développés.

09h00 – 09h30 : Ouverture
  • Ouverture de la journée par Gilles GUIHEUX, directeur du CESSMA
  • Présentation de la problématique générale de la journée par Léa WESTER et Rémi DESMOULIERE
  • Introduction par Xavier GODARD, ancien directeur de recherche à l’INRETS
09h30 – 11h00 : Atelier 1 – « De l’offre à la demande, de la demande à l’offre – La place du transport artisanal dans des villes en mouvement »
  • Discutant: Frédéric AUDARD – Maître de Conférences, Aix-Marseille Université, ESPACE (France)
  • Lourdes DIAZ OLVERA, Didier PLAT, Pascal POCHET – ENTPE-LAET (France)
    Les transports artisanaux dans la mobilité quotidienne à Dakar
  • Aliou NDAO – Université Gaston Berger, Saint-Louis (Sénégal)
    Le phénomène de « Jakarta » : entre diversification de l’offre de mobilité et bouleversement du système de transport dans les villes sénégalaises
  • Eliott DUCHARME – Institut d’Urbanisme de Lyon (France)
    Le transport artisanal face aux mutations urbaines à Amman (Jordanie) : Outil de résilience ou obstacle au développement
11h00 – 11h30 : Pause café
11h30 – 13h00 : Atelier 2 – « Transport artisanal et transport institutionnel, concurrence et complémentarité »
  • Discutant: Chantal CHANSON-JABEUR Ingénieur de recherche en histoire contemporaine, Université Paris-Diderot, CESSMA
  • Hind KHEDIRA – ENTPE-LAET (France)
    Reconfiguration des transports à Rabat-Salé : A qui profite le tram ?
  • Arnaud SERRY – Université du Havre – IDEES (France)
    La marshrutka, taxi collectif artisanal post-soviétique, caractéristiques et évolutions contemporaines
  • Abdelhakim KEBICHE et Oussama KHARCHI – Université Sétif I (Algérie)
    Le transport informel, réponse à une demande de transport et adaptation aux « territoires vécus » – Cas de l’aire urbaine de Sétif.
  • Pablo SALAZAR FERRO – CODATU (France)
    Les « charters » de Buenos Aires : Le transport artisanal comme une alternative au transport individuel ?
13h00 – 14h00 : Déjeuner
14h00 – 15h30 : Atelier 3 : « Régulation ou auto-organisation ? »
  • Discutant: Laurent FARET – Maître de Conférences, Université Paris-Diderot
  • Walter Kouamé KRA – Université Alassane Ouattara, Bouaké (Côte d’Ivoire)
    Le transport artisanal à Abidjan : Un enjeu concurrentiel sur fond de criminalité.
  • Léa WESTER – Aix-Marseille Université, ESPACE (France)
    L’auto-organisation: Voie d’adaptation du transport artisanal au contexte urbain à Brazzaville et à Lima
  • Rémi DESMOULIERE – INALCO, CESSMA
    Réguler les transports artisanaux dans l’agglomération jakartaise: pourquoi, pour qui?
  • Assogba GUÉZÉRÉ – Université de Kara (Togo)
    Video: Trajectoire organisationnelle des taxis motos à Lomé depuis leur apparition: De la diabolisation à l’institutionnalisation
15h30 – 16h00 : Pause café
16h00 – 17h30 : Table Ronde –  « du Sud au Nord: QUEL AVENIR POUR LE TRANSPORT FLEXIBLE ? »
  • Modérateur : Julien ALLAIRE, Délégué général CODATU
  • Introduction: Prof. Aaron GOLUB – University of Arizona (Etats Unis)
    Video: Transport artisanal à New York
  • Arnaud DAUPHIN – Chef de Projets à la  Division Transports et Energies Durables de Agence Française de Développement (AFD)
  • Nicolas LOUVET – Directeur de 6t bureau de recherche
  • Richard DARBÉRA – Chargé de recherche CNRS – LATTS
  • Denis DOWUI – Chercheur associé au laboratoire CESSMA,  Chargé d’étude intermodalité chez Transdev

Lieu:

Université Paris Diderot, bâtiment Olympe de Gouges, 8 Place Paul-Ricœur, 75013 PARIS

Partenaires associés

CESSMA – (Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques)

Le CESSMA Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques est une unité mixte de recherche (UMR 245) créée en 2014 à triple tutelle : l’Université Paris Diderot, l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), l’Institut de recherche pour le développement (IRD).
Le laboratoire a pour mission l’analyse des configurations historiques et spatiales des dynamiques de développement et de mondialisation. Qu’ils viennent de la tradition des aires culturelles ou des études sur le développement, l’ensemble des membres de l’unité partagent une même pratique des sciences sociales marquée par l’interdisciplinarité, le comparatisme et le dialogue avec les partenaires scientifiques des mondes qu’ils étudient.
L’unité est multidisciplinaire et rassemble historiens, géographes, sociologues, anthropologues, économistes, démographes et urbanistes. Les terrains d’enquête sont en Amérique centrale et du Sud, en Afrique et dans le monde arabe, en Asie du Sud, du Sud-Est et en Asie orientale.

Pour plus d’informations : http://cessma.univ-paris-diderot.fr/

UMR 7300 E.S.P.A.C.E.

Le laboratoire ESPACE regroupe des géographes, sociologues, historiens, anthropologues de 3 Universités de PACA (Aix-Marseille Université – AMU-, Avignon et Nice) et du CNRS pour analyser les dynamiques du territoire : logiques de peuplement, systèmes urbains, organisation spatiale, aménagement du territoire, environnement.

Les travaux concernent aussi bien la recherche fondamentale, en particulier en analyse spatiale et en modélisation, que des travaux plus appliqués répondant aux questionnements des gestionnaires du territoire.

Pour plus d’informations : http://www.umrespace.org/