[Forum – Coopération Technique Pérou] Transport urbain péruvien : en route vers un nouveau paradigme

[Forum – Coopération Technique Pérou] Transport urbain péruvien : en route vers un nouveau paradigme
  •  
  •  
  •  
Lucile Boudet
CODATU
Chargée de coopération - Pérou
Actualité CODATU Jeudi 24 Mai 2018

Cet
évènement a été organisé dans le cadre de la Coopération Technique CODATU au Pérou. La CODATU, le Cerema, l’Agence Française de Développement et le Ministère des Transports et des Communications du Pérou ont signé en février 2016 une convention de coopération technique afin d’accompagner le Ministère péruvien et les municipalités dans la mise en place de projets de mobilité urbaine et l’amélioration des systèmes de transport public des grandes villes du pays.

La transition du transport et de la mobilité urbaine est en cours au Pérou

Actuellement, les villes péruviennes souffrent de l’augmentation continue du parc automobile et de la saturation des unités de transport public, tout comme des voies urbaines ; cependant, elles jouissent d’une part modale de transport public et non motorisé très élevée (80% en moyenne).

Face à cette situation, les autorités péruviennes développent des projets afin de réformer le secteur du transport urbain dont le service est devenu insuffisant face à l’augmentation de la demande et inadapté aux objectifs environnementaux. Un système réformé permettra aux usagers de voyager dans un transport efficient, sûr et durable, et ainsi la répartition modale actuelle se maintiendra.

Les différents niveaux de gouvernement du pays ont déjà pris conscience du défi et ont débuté le processus de changement de paradigme afin de réformer le service de transport urbain, en reprenant le rôle de régulateur et d’administrateur du secteur.

Au niveau national, depuis quatre ans, le Ministère des Transports et des Communications (MTC) et le Ministère du Logement, de la Construction et de l’Assainissement viennent d’élaborer des instruments de planification (la Politique Nationale de Transport Urbain, la Politique Nationale de Mobilité Urbaine, le Programme National de Transport Urbain et le Plan Directeur d’ITS).

Au niveau local, lequel a la compétence du transport urbain, les villes de Lima-Callao, Arequipa, Trujillo et Cusco travaillent depuis cinq ans à formaliser et rationaliser les lignes de transport public, ainsi qu’à rénover la flotte et à mettre en place des modes capacitaires sur les principaux axes à travers des projets de « Systèmes Intégrés de Transport » (SIT).

Un Forum pour capitaliser les avancées du pays afin de réformer le transport urbain

La Coopération Technique a organisé le Forum « Transport urbain péruvien: en route vers un nouveau paradigme » le 7 juin à Lima, afin de valoriser les avancées réalisées au Pérou pour réussir le changement de paradigme du transport public.

L’évènement a été inauguré par le Ministre des Transports et des Communications du Pérou et l’Ambassadeur de France, et il a été clôturé par le Viceministre des Transports. Celui-ci a donné lieu à des échanges fructueux entre les représentants du Gouvernement Central (MTC, MEF, MVCS, MINAM) et de plusieurs Gouvernements Locaux (Municipalités de Lima, Callao, Arequipa, Trujillo, Cusco, Huamanga, Chiclayo, Iquitos et Piura), ainsi que des ONGs, des instituts de recherche, des consultants, des bailleurs de fonds et des experts internationaux.

Les différents exposés ont permis de capitaliser les avancées quant à la mise en place de Systèmes Intégrés de Transport (SIT), le développement d’instruments de planification et l’utilisation d’outils digitaux.

  • Du système de transport conventionnel à un Système Intégré de Transport

La première session fut l’opportunité de présenter le livret « Comment mettre en place un Système Intégré de Transport dans les villes péruviennes? » rédigé dans le cadre de la Coopération Technique, qui présente les bonnes pratiques des villes péruviennes de Lima-Callao, Arequipa, Trujillo et Cusco afin de réussir le changement de paradigme en matière de transport urbain.

La réflexion fut alimentée par des points de vue variés: les représentants des quatre ville péruviennes ont présenté leurs projets et actions, l’entrepreneur Polo Pérez a souligné les enjeux de la formalisation de ses entreprises et Maria Elena Restrepo du Métro de Medellin a exposé le cas de la ville colombienne qui a réussi a développer un système de transport public efficient et intégral.

  • Politiques et instruments de planification comme appui au changement de paradigme

Durant l’après-midi, les autorités nationales et locales péruviennes ont présenté les instruments institutionnels qu’elles ont développé pour accompagner le changement de paradigme du transport urbain. La session a donné lieu à un dialogue enrichissant entre le Gouvernement Central et les Gouvernements Locaux qui ont exposé respectivement la Politique Nationale de Transport Urbain et les plans de mobilité urbaine.

  • Initiatives digitales au service d’un transport urbain efficient pour aujourd’hui et demain

La dernière session a permis d’ouvrir la réflexion sur les nouveaux outils digitaux qui ont été développés par les acteurs locaux péruviens afin d’améliorer l’opération et l’utilisation du transport urbain. Le public a manifesté un grand intérêt afin de savoir comment ces innovations s’étaient construites et la portée qu’elle peuvent avoir à l’avenir.

Télécharger les fiches détaillées des innovations numériques présentées lors du Forum:

 

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).

CEREMA – Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement

 Le
Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement www.cerema.fr ), établissement public de l’Etat à caractère administratif, rassemble 3000 experts et agents et comprend 11 directions techniques et régionales qui couvrent tout le territoire français. Centre de ressources et d’expertise scientifique et technique interdisciplinaire, ses actions promeuvent un développement durable des territoires et une économie décarbonée. Ses thématiques principales concernent l’espace public et son aménagement, la mobilité et les infrastructures de transport, l’environnement, l’efficacité énergétique, la maîtrise des risques et le bien-être environnemental de la population.

A ce titre, le Cerema déploie une part importante de ses activités sur les problématiques de la mobilité, des services de transport et des politiques de déplacement des voyageurs et des marchandises, en France mais aussi en Europe et à l’international vers les pays développés, en transition ou en développement.

Le Cerema est représenté auprès de la CODATU par son directeur technique territoires et ville.

 

Ministerio de Transportes y Comunicaciones del Perú

Le
Ministère des Transports et des Communications (MTC) du Pérou est un organe du Pouvoir Exécutif, il est responsable du développement des systèmes de transport, de l’infrastructure des communications et télécommunications du pays.