[Coopération Technique Colombie] Mission de lancement à Cali

Actualité CODATU Mercredi 10 Avril 2019

CODATU a lancé une coopération technique en partenariat avec l’Agence Française de Développement à Cali en Colombie autour de la gouvernance de la mobilité à échelle métropolitaine. L’objectif de cette coopération est d’appuyer les autorités locales à structurer une « Autorité Régionale de Transport » (ART) pour Cali et sa zone d’influence. Cette coopération s’inscrit dans le contexte d’un projet de train de proximité entre Cali et les communes voisines (actuellement en phase de préfaisabilité réalisée par SYSTRA).

Programme et objectif de la mission

La mission de lancement de cette coopération technique s’est déroulée la semaine du 1er au 5 avril 2019. L’objectif de cette mission était de réaliser une série d’entretiens avec des institutions clefs de l’organisation institutionnelle actuelle du transport et socialiser publiquement l’objectif et la méthodologie de la coopération lors d’un événement de clôture.

L’équipe de CODATU s’est réunie avec les institutions nationales à Bogotá afin de comprendre le cadre légal en train de se constituer pour la création d’ART en Colombie. Dans un second temps, l’équipe a pu dialoguer avec les acteurs locaux à Cali : le gouvernement régional du Valle del Cauca, les mairies de Cali, Yumbo, Palmira y Jamundí, afin de comprendre comment est actuellement organisé le transport public et quels défis découlent de cette organisation.

Entretien de CODATU, ProPacífico et GSD+ avec les Chefs des départements de Transport, Infrastructure et Planification de la mairie de Jamundí. Source: Mairie de Jamundí

Résultats des entretiens

Organisation du transport et cadre légal

Les institutions compétentes en matière de transport public actuellement sont les municipalités, responsable du transport municipal, et le Ministère du Transport, responsable du transport intermunicipal de courte et longue distance. Le gouvernement régional est autorité de transport municipal dans les municipalités qui ne sont pas assez grandes pour avoir une Autorité de Transport Municipal au sein de l’administration.

En outre, dans certaines villes de Colombie, des Aires Métropolitaines regroupant des municipalités voisines existe depuis plusieurs décennies, et permettent d’assumer la compétence du transport (ainsi que de l’environnement et de la planification territoriale entre autres) à l’échelle métropolitaine. Toutefois, seulement six agglomérations colombiennes bénéficient aujourd’hui de ce statut, notamment du fait de la complexité du processus de constitution des Aires Métropolitaines et des réticences politiques des municipalités à s’associer.

Dans ce contexte, le gouvernement national a créé en 2015 la figure des « Autorité Régionales de Transport », comme des structures d’association d’entités territoriales uniquement dédiées à l’organisation du transport à une échelle supramunicipale. Cette figure reste floue dans la loi et n’a jamais été mise en oeuvre par des villes colombiennes. Tout reste donc à inventer, et des discussions sont actuellement en cours au sein de institutions nationales afin de définir plus clairement les compétences et le processus de constitution de ces « Autorités Régionales de Transport ».

D’apres les entretiens que l’équipe de Codatu a réalisés auprès de ces institutions, il semble que la loi proposera la création dans un premier temps de conventions intermunicipales qui puissent permettre de créer des conditions spéciales pour optimiser l’offre de transport à l’échelle métropolitaine. Dans un second temps, cette structure se consoliderait en AOT voire en AOM en s’appuyant sur une schéma associatif territorial légalement constitué.

Principaux défis identifiés

Le manque de visibilité des responsabilités face à l’usager apparaît comme un défi important aux yeux des municipalités, qui apparaissent généralement comme seules responsables du transport municipal et intermunicipal.

L’absence d’intégration physique, tarifaire et d’exploitation des différents systèmes de transport.

L’inadéquation des routes intermunicipales exploitées depuis plusieurs décennies parfois et les dérives d’exploitation des bus intermunicipaux, offrant un service urbain à travers de terminaux sauvages, sont également présentés comme des défis qui participent à la congestion à Cali.

Le transport municipal des petites municipalités présente également des défis tels que la compétition du transport informel (en particulier les « mototaxi »), l’absence de transport en commun municipal pour connecter les zones urbaines et rurales, ou encore la capacité d’investissement des administrations.

De plus, les entreprises de bus sont généralement réticentes à tout processus d’évolution des routes municipales ou de réorganisation du transport, qui pourraient aller à l’encontre de leurs intérêts économiques.

Enfin, la sécurité routière, en particulier pour les bus intermunicipaux, apparaît comme l’une des préocupations principales des municipalités, les département du Valle del Cauca présentant les deuxième niveau d’accidentalité le plus élevé de Colombie.

Événement de lancement de la coopération

L’évenement de clôture a permis de faire un premier retour sur les informations reccueillies et de présenter plus en détail la méthodologie de la coopération.

Des représentants de sept des dix municipalités du projet ont assisté à l’événement, ainsi que des représentants du gouvernement départemental et de l’AFD.

La présentation a permis d’annoncer les deux composants du financement FEXTE de l’AFD, d’une part la coopération technique de CODATU pour renforcer les capacités des administrations locales sur le sujet des Autorités de Transport, et d’autre part une étude de structuration institutionnelle, organisationnelle, technique et financiere de l’ART réalisée par le consortium franco-colombien Suez-DVDH-GSD+. Ces deux processus parallèles s’articuleront de manière à ce que les réflexions des ateliers de CODATU puissent nourrir l’étude de structuration.

L’articulation de ce FEXTE cette année se fera en 5 étapes :

  • Qu’est-ce qu’une Autorité de Transport et comment fonctionne-t-elle ?
  • Quels scénarios pour la structuration l’ART du Valle del Cauca ?
  • Que fait une Autorité de Transport (territoire, intermodalité, multimodalité) ?
  • Quelle feuille de route pour la mise en oeuvre de l’ART du Valle del Cauca ?
  • Processus de continuité politique avec les nouvelles administrations municipales et départementales

Cette premiere étape se réalisera à travers l’organisation du premier atelier de CODATU organisé la semaine du 20 au 24 mai 2019 autour des questions de gouvernance et de financement des AOT.

Programme de la coopération technique en 2019. Source: Codatu.

Pour en savoir plus…