CODATU bientôt à Nairobi ?

Actualité CODATU Jeudi 7 Novembre 2019

Sur invitation de l’Agence Française de Développement (AFD), CODATU a rencontré le 31 octobre à Paris les autorités de Nairobi (Francis Gitau, Directeur par intérim de NAMATA et Secretary Infrastructure au sein du Ministère des Transports, des Infrastructures et du Développement Urbain, et Mucemi Gakuru, préfigurateur de la Commuter Rail Unit, en charge de la mise en œuvre du Commuter Rail Master Plan) en prévision d’une future assistance technique auprès de NAMATA, autorité de transport (AOT) de l’ère métropolitaine de Nairobi.

L’AOT NAMATA a été créée en 2017 par un texte ayant valeur de loi, qui lui confère des compétences très larges (y compris sur l’usage des sols) sur le périmètre de l’aire métropolitaine. De nombreux besoins sont identifiés pour accompagner l’émergence de cette AOT, sur lesquels CODATU pourrait intervenir :
– organisation interne (ressources humaines, fonctionnement), développement et positionnement par rapport aux autres acteurs de la mobilité urbaine
– élaboration d’une stratégie cohérente pour le système de mobilité urbaine de Nairobi : lancement d’un SUMP, contribution à l’élaboration d’une vision politique, intégration avec les questions de développement urbain en périphérie, etc.
– évolution du cadre légal de la mobilité urbaine
– réorganisation / professionnalisation du transport artisanal
– structuration et utilisation des données du système de mobilité (big data)
– conseils sur les financements (de l’AOT, des projets de mass transit)

Les partenaires, AFD, NAMATA, CODATU, ont convenu de se revoir en décembre pour avancer dans la concrétisation de cette assistance technique. À suivre !

Contacts CODATU : Solène Baffi à Lyon et Teddy Delaunay à Nairobi

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).