Appel d’offre: Expert.e Senior Transport et Mobilité – Coopération Technique Angola

Appel d’offre: Expert.e Senior Transport et Mobilité – Coopération Technique Angola
  •  
Actualité CODATU Mercredi 29 Juin 2022

Mission d’expertise et d’appui aux autorités angolaises dans le cadre d’une coopération technique entre le Ministère du Transport de l’Angola (MinTrans), CODATU et l’Agence Française de Développement (AFD).

Date d’émission : 29 juin 2022
Date limite de réception des offres :  4 septembre 2022
Pouvoir adjudicateur : CODATU, 44 Av. Paul Kruger, 69100 Villeurbanne, France

Description de l’offre

1. L’association CODATU

L’association CODATU est née de la conférence mondiale sur les transports urbains, organisée à Dakar, Sénégal, en 1980. Elle a pour objectif de promouvoir la mobilité urbaine soutenable dans les villes en développement à travers des échanges internationaux entre les différents acteurs du secteur des transports et de la mobilité urbaine : les pouvoirs publics, les entreprises, les instituts de recherches et les professionnels des déplacements urbains.

CODATU réalise des assistances techniques, des formations à destination des décideurs, organise des conférences et publie des ouvrages sur la mobilité urbaine dans les pays en développement. Ces différentes activités sont réalisées en collaboration avec ses partenaires français (AFD, Ministère de la Transition écologique, etc.) et internationaux (Banque mondiale, WCTRS, etc.).

2. Contexte

Depuis 2014, CODATU a renforcé sa présence auprès des autorités nationales et locales organisatrices de la mobilité dans les villes du Sud à travers la mise en place de programmes de coopération technique multipartenaires avec le soutien de l’AFD.

Ces programmes sont financés sur FEXTE (Fond d’expertise technique et d’échange d’expériences) qui est un outil qui vise à promouvoir le dialogue sur les politiques publiques dans les pays en développement et répondre aux demandes de ces derniers en matière d’expertise et d’expériences françaises.

3. Coopération entre le Ministère du Transport de l’Angola, CODATU et l’AFD

CODATU a signé le 12 mai 2022 un Memorandum d’entente tripartite avec l’AFD et le Ministère du Transport de l’Angola afin d’accompagner ce dernier dans le développement et la mise en place de sa politique de transport et de mobilité urbaine à travers un programme de coopération de 3 ans sur le secteur de la mobilité urbaine notamment à Luanda. CODATU et l’AFD ont signé le 27 juin 2022 la convention de partenariat bipartite correspondante, par laquelle l’AFD met à disposition de la CODATU une subvention pour financer ce programme de coopération.

Sur ces bases, CODATU envisage de débuter la coopération technique auprès du Ministère du Transport de l’Angola en septembre / octobre 2022. Il s’agit de réaliser un diagnostic du secteur partagé avec les acteurs locaux, d’organiser des activités (ateliers, voyages d’études en France et dans un pays lusophone, etc.), de mobiliser des expertises et de financer des études autour des thématiques principales suivantes : gouvernance et financement du transport (équilibre financier du secteur, modes de financement, billettique et tarification), amélioration et professionnalisation du transport artisanal, réorganisation d’un système de bus, liens entre urbanisme et mobilité, enjeux de genre dans la mobilité urbaine, intermodalité et électromobilité. Cette coopération doit in fine aboutir à l’identification d’un projet de transport qui réponde aux enjeux locaux et soit ensuite finançable par l’AFD.

4. L’organisation de CODATU pour cette mission

CODATU intervient dans ce cadre comme animateur et contributeur de la coopération au service des parties prenantes. Elle assure la bonne circulation des informations entre les partenaires, l’organisation d’ateliers thématiques, de formations, de visites techniques, ainsi que la communication et la mobilisation des experts et des membres du réseau CODATU.

Afin d’assurer le succès de cette opération, CODATU s’appuie sur :

  1. Un-e chargé-e de coopération (Volontaire de Solidarité Internationale) en poste dans les locaux du Ministère du Transport de l’Angola qui aura la charge d’être le point focal des autorités locales, du suivi local des opérations et de la préparation des activités dans le cadre de cette coopération ;
  2. Objet de la présente offre, un-e expert-e senior pour travailler sur une période longue (24 à 30 mois) en tant que conseiller-e technique de la coopération, notamment sur les enjeux de gouvernance, financement, réorganisation d’un système de bus, intermodalité et lien entre urbanisme et transport, sur l’identification et la préparation de projet(s) ;
  3. Un expert senior bénévole du réseau CODATU pour fournir un appui sur une période longue (24 à 30 mois) en tant que conseiller sur les enjeux de professionnalisation du transport artisanal et d’électromobilité ;
  4. Des expert-e-s de collectivités locales, d’agences d’urbanisme, d’opérateurs de transport public, qui peuvent agir dans le cadre de leur action internationale et dont l’implication peut être complétée par des consultant-e-s sollicité-e-s pour des missions ponctuelles.

Le siège de CODATU est directement impliqué pour assurer le suivi de cette opération. Il a la charge de l’implication des membres de l’association, les relations partenariales, l’organisation logistique, la valorisation des actions, etc.

5. Nature des prestations demandées à la ou à l’expert-e senior pour la mission longue d’appui technique

Les activités et les missions d’expertise porteront sur les thèmes tels que :

  • Développement d’un ou plusieurs moyens de transport de masse à Luanda ;
  • Diagnostic, réorganisation et rationalisation du système d’autobus ;
  • Professionnalisation et amélioration du système de transport artisanal ou semi-artisanal, et son intégration dans le système global de transport ;
  • Développement des modes de transport non motorisés (marche à pied, vélo) ;
  • Intégration des projets de transport et des projets urbains (planification intégrée, accessibilité des stations, etc.) ;
  • Assistance technique à la société de Transport Collectif Urbain de Luanda (TCUL).

Les missions d’accompagnement et d’aide à la conduite du changement prendront la forme :

  • D’un diagnostic du transport et de la mobilité à Luanda, en termes de demande, d’offre et d’acteurs publics et privés, à réaliser en début de mission (gouvernance du secteur et projets en cours ou prévus, analyse de l’offre et de la demande -avec éventuellement des comptages et enquêtes OD-, analyse économique, financière, sociale et environnementale du secteur) ;
  • D’assistance à maîtrise d’ouvrage sur place à travers le pilotage et l’animation d’ateliers thématiques ;
  • D’identification et de priorisation de projets de mobilité urbaine à insérer de façon cohérente dans le système actuel, projets idéalement intégrés mixant du transport capacitaire, le transport artisanal, les modes non-motorisés, des actions liées à la gouvernance institutionnelle et financière ;
  • De rédaction des termes de référence (notamment des études ultérieures du/des projets identifié.s), d’assistance à la passation de marchés et à l’analyse technique des livrables ;
  • De participation à la valorisation de la coopération à travers des ateliers de restitution, un potentiel évènement public et une publication.

Pour l’ensemble de ces missions, les livrables prendront des formes adaptées de la nature suivante :

  • Diagnostics (notamment le diagnostic du secteur évoqué plus haut), notes, rapports de mission et comptes-rendus d’ateliers ;
  • Formalisation de notes et analyses de propositions de projets/programmes, plans d’actions ou de mise en œuvre suite à une première phase de diagnostic, et qui s’affineront dans le temps ;
  • Établissement de plans de management de projet le cas échéant, avec un planning d’exécution des actions concernées ;
  • Termes de référence des études ultérieures de projets, et appuis à la contractualisation par les autorités locales pour la réalisation de ces études ;
  • « Livret final » à l’achèvement de la coopération.

6. Profil requis

L’expert-e senior devra avoir au moins 10 ans d’expérience dans l’analyse de secteurs de mobilité urbaine et des acteurs publics et privés, et dans l’identification, la préparation et la conduite de projet de transport et mobilité durable en France et à l’étranger, avec une expertise avérée sur les sujets de gouvernance et d’économie des transports, sur la réorganisation d’un système de bus, l’intermodalité, l’intégration entre urbanisme et transport.

Il/Elle devra faire preuve de sa capacité à adopter une posture de renforcement de capacités et de transfert de connaissances et d’expériences internationales, en même temps que d’une posture d’écoute et de conviction auprès des partenaires locaux.

Il/Elle devra faire preuve d’au moins une expérience dans les pays en développement dans le secteur de la mobilité urbaine, c’est-à-dire une expérience comparable à celle demandée ici qui porte sur une sur une activité d’appui et de conseil auprès d’autorités publiques, notamment assez en amont (diagnostic d’un secteur de la mobilité urbaine au sens large, priorisation, identification et préparation amont de projets). Une expérience en Afrique australe serait fortement appréciée.

Il/Elle devra être rapidement disponible pour des déplacements de courte durée en Angola. Le calendrier des missions n’est pas préétabli et peut être amené à changer au gré de la coopération. La fréquence des déplacements en Angola sera environ d’une fois par trimestre.

Il/Elle devra travailler en stricte coordination avec la Cheffe de projets à CODATU, avec le ou la chargé-e de coopération sur place à Luanda et les autres membres de l’équipe mobilisée pour cette opération. Il/elle pourra être amené.e à échanger avec l’AFD locale à Luanda et avec l’AFD Paris.

Le portugais est la langue de travail officielle pour cette coopération. L’expert-e senior devra donc faire preuve d’une maîtrise parfaite du portugais à l’oral comme à l’écrit.

7. Calendrier et pilotage

La coopération est prévue sur 36 mois. L’expert-e senior sera impliqué-e pour environ 90 jours de travail a minima sur les missions et livrables mentionnés ci-dessus, sur une durée maximum globale de 30 mois, avec une plus grande mobilisation les 2 premières années de coopération technique.

La prestation sera réalisée au temps passé, selon le calendrier de travail qui aura été préalablement établi d’un commun accord entre les parties prenantes, avec un délai de prévenance supérieur à environ 3 semaines y compris pour les missions sur place. La première mission en Angola est envisagée en septembre/octobre 2022 ; avant cela, un contact à distance par visio avec les entités partenaires est souhaité.

Le pilotage de la prestation sera assuré par Lucile Boudet, Cheffe de projets à CODATU.

8. Réponse technique attendue

Les candidat.es devront fournir une réponse sous la forme d’un dossier succinct (3 à 4 pages, hors CV, références et Déclaration d’intégrité) comprenant :

  • Un bref exposé de la compréhension du candidat des enjeux à Luanda sur les thématiques mentionnées ;
  • Un programme des activités envisagées et des propositions du candidat-e selon le cadre de coopération technique mentionné ci-dessus pour répondre à ces enjeux ;
  • Une offre financière détaillée, identifiant les coûts unitaires journaliers en France et à l’étranger (prix HT et TTC), l’offre globale étant calculée sur 90 jours (dont environ ¼ de ces jours correspondront à des missions à l’étranger) ;
  • Un Curriculum Vitae détaillé ;
  • Des références pertinentes relatives à des actions similaires ;
  • La Déclaration d’intégrité dûment remplie et signée (voir Annexe).

9. Calendrier de sélection des offres

  • 29 juin 2022 – Diffusion des termes de référence
  • 4 septembre 2022 – Réception des offres
  • Première quinzaine de septembre 2022 – Entretiens avec les candidat-e-s
  • 19 septembre 2022 – Sélection du ou de la candidat-e
  • 23 septembre 2022 – Signature du contrat

10.  Réponse technique attendue

Le commanditaire choisira le prestataire sur les critères suivants : le coût de la prestation (30 %), les propositions en matière de programme d’activités et d’organisation (20 %), l’expérience et les références comparables du ou de la candidat-e (50 %).

11.  Envoi des offres

Merci d’envoyer votre offre à l’attention de Lucile Boudet avant le 4 septembre 2022 à l’adresse contact@codatu.org, en mentionnant dans le titre du message [Offre Expert-e Senior – Angola]. CODATU encourage les candidatures qualifiées indépendamment de l’origine nationale, ethnique, des opinions ou croyances, du sexe, de l’orientation sexuelle, de l’état de santé ou du handicap.

https://www.codatu.org/wp-content/uploads/Appel-dOffre-Expert.e-Senior_Luanda_CODATU-1.pdf

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).