Offre VSI : Chargé(e) de coopération à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Offre VSI : Chargé(e) de coopération à Abidjan (Côte d’Ivoire)
  •  
sbaffi
CODATU

Actualité CODATU Mardi 8 Juin 2021

Description de l’offre

L’association CODATU

L’association CODATU est née de la conférence mondiale sur les transports urbains, organisée à Dakar, Sénégal, en 1980. Elle a pour objectif de promouvoir la mobilité urbaine soutenable dans les villes en développement à travers des échanges internationaux entre les différents acteurs du secteur des transports et de la mobilité urbaine : les pouvoirs publics, les entreprises, les instituts de recherche et les professionnels des déplacements urbains.

CODATU réalise des assistances techniques, des formations à destination des décideurs, organise des conférences et publie des ouvrages sur la mobilité urbaine dans les pays en développement. Ces différentes activités sont réalisées en collaboration avec ses partenaires français (Agence Française de Développement, Ministère de l’Ecologie, etc.) et internationaux (Banque mondiale, WCTRS, etc.).

Contexte

L’agglomération du Grand Abidjan, qui compte 5,4 millions d’habitants (42 % de la population urbaine nationale), connaît une urbanisation rapide et mal maîtrisée, conjuguée à vingt ans de sous-investissement dans les transports publics. Autrefois référence régionale en la matière, l’opérateur de transport public (bus et transport lagunaire) – la SOTRA – a vu son outil de production et ses parts de marché se dégrader au profit du transport informel, de plus faible qualité en termes de fiabilité, vitesses commerciales, sécurité et confort, et vecteur d’importantes externalités négatives (accidents, pollution, congestion). Une partie significative des habitants de l’agglomération n’a actuellement d’autre alternative que la marche pour ses déplacements quotidiens. La dégradation des conditions de mobilité à Abidjan se traduit également par des niveaux élevés d’accidents et de pollution atmosphérique avec des effets significatifs sur la santé de la population, notamment la plus vulnérable, et l’environnement.

Face à cette situation, les autorités ont adopté en 2015 un Schéma Directeur d’Urbanisme du Grand Abidjan (SDUGA) couplé à un Schéma Directeur des Transports Urbain qui promeut une amélioration radicale de l’offre de transport collectif en recommandant notamment la réalisation de deux axes lourds complémentaires et interconnectés : un projet de métro activement soutenu par la France, et un projet de BRT (Bus Rapid Transit) autour duquel se structure le Projet de Mobilité Urbaine d’Abidjan (PMUA) financé par la Banque Mondiale et l’AFD. Les calendriers de mise en service de ces deux grands projets sont similaires, ce qui souligne l’intérêt d’une approche intermodale.

De manière à organiser et coordonner ces développements structurants puis à assurer la professionnalisation des transports artisanaux, l’Autorité de la Mobilité Urbaine dans le Grand Abidjan (AMUGA) a été créée en 2019 avec pour mission de structurer et réglementer le trafic et le réseau de transport public pour le district d’Abidjan. L’AMUGA est une Autorité Administrative Indépendante (AAI) exerçant sous la supervision d’un Conseil Stratégique (CS) composé des différents Ministères concernés et d’un (1) représentants du district d’Abidjan qui assure la vice-présidence du CS et de six (6) représentants des dix-neuf (19) communes du Grand Abidjan.

Missions

Sous la responsabilité de Solène Baffi, cheffe de projets CODATU, et en étroite collaboration avec l’expert senior CODATU basé en France, la ou le volontaire aura un rôle de chargé(e) de coopération afin d’appuyer les démarches des institutions partenaires. Elle ou il aura un rôle d’animation de l’assistance technique auprès de l’équipe de l’AMUGA, et sollicitera l’expertise nécessaire auprès des partenaires de la coopération.

Les missions de la/du chargé(e) de coopération seront les suivantes :

  • L’organisation d’ateliers thématiques et de visites techniques sur les enjeux en matière d’organisation institutionnelle et technique, et la mise en place d’une politique de transport urbain intégrée (intégration tarifaire et intermodalité, intégration du transport artisanal, utilisation des données) ;
  • La capitalisation des actions menées à travers la rédaction de comptes rendus, de notes et d’articles ;
  • Le reporting financier des activités menées dans le cadre de la Convention ;
  • L’appui à la rédaction de termes de référence pour des études, des expertises ou des assistances techniques qui seront lancées dans le cadre du programme ;
  • La veille sur les projets et les enjeux de mobilité dans les villes ivoiriennes, en particulier à Abidjan, et dans les pays de la région ;
  • L’identification et la sollicitation de partenaires français pertinents.

Elle ou il sera également impliqué(e) dans des projets thématiques de l’association CODATU.

Profil recherché

Niveau d’études : BAC+5

Formation : Master 2 ou diplôme d’ingénieur spécialisé en Urbanisme, Transport, Mobilité, Environnement, Développement durable, Relations Internationales, Développement, Politiques publiques ou Aménagement et planification urbaine.

Langues : Français, Anglais

Informatique : Maîtrise des logiciels de bureautique (suite Office), maîtrise des logiciels de cartographie et de modélisation en transport urbain appréciée.

Qualifications requises : 

– Bonne connaissance des enjeux de la mobilité urbaine, de l’urbanisme et du développement.

– Esprit de synthèse, bonnes capacités d’analyse, qualités rédactionnelles.

– Expérience acquise dans un pays en développement (indispensable).

– Capacités relationnelles et d’insertion dans un contexte culturel international et africain.

– Capacités d’adaptation et de coordination d’acteurs variés.

– Capacité à organiser son travail en autonomie et à s’inscrire dans un travail d’équipe.

Conditions

Statut : Volontaire de Solidarité Internationale (VSI)

Durée de la mission : 24 mois à partir de fin aout 2021 (sous réserve de la classification de la Côte d’Ivoire comme pays « ouvert » à l’envoi de VSI). La participation à la formation « préparation au départ » organisée chaque mois par La Guilde, l’organisme d’envoi de volontaires, est obligatoire.

Début de la mission : deuxième quinzaine d’Aout 2021 (participation à la formation de La Guilde « préparation au départ » le 30 et 31 Aout) pour un départ en Côte d’Ivoire début septembre 2021.

Localisation : Le poste sera basé à Abidjan (Côte d’Ivoire), dans les locaux de l’AMUGA.

Indemnité : 2000 euros / mois. La sécurité sociale est prise en charge.

Candidature

Merci d’envoyer votre candidature (CV et lettre de motivation) à l’attention de Solène BAFFI avant le 30 juin 2021 : [email protected] en mentionnant dans le titre du message [VSI – Abidjan].

Les entretiens auront lieu au cours de la semaine du 5 juillet 2021.

CODATU encourage les candidatures qualifiées indépendamment de l’origine nationale, ethnique, des opinions ou croyances, du sexe, de l’orientation sexuelle, de l’état de santé ou du handicap.

Fiche de poste téléchargeable au format PDF ici :

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).