Coopération Technique Pérou – L’étude sur l’accessibilité du centre historique de Cusco a démarré

Coopération Technique Pérou – L’étude sur l’accessibilité du centre historique de Cusco a démarré
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Lucile Boudet
CODATU
Chargée de coopération - Pérou
Actualité CODATU Vendredi 23 Février 2018

L’étude
financée dans le cadre de la Coopération Technique MTC-AFD-CODATU afin d’améliorer l’accessibilité du centre historique de la ville de Cusco
a démarré au début du mois de février. L’équipe municipale et l’équipe de consultants Safege/SuezTransitec se sont réunies pour commencer les travaux lors du premier atelier de l’étude qui a eu lieu du 4 au 9 février à la Municipalité Provinciale de Cusco (MPC). De plus, des représentants du MTC et de l’AFD (banque de développement qui finance l’étude) étaient présents et la CODATU apportera à partir de maintenant une assistance technique à la MPC dans le suivi de l’étude.

L’atelier a permis à l’équipe municipale de présenter les études réalisées et leur vision pour la ville, et à l’équipe de consultants d’exposer la méthodologie de l’étude dont elle est chargée ainsi que des études de cas comparables au projet de la MPC. Durant la semaine, des visites de terrain, des réunions et des mini-ateliers ont été menés et ceux-ci ont donné lieu à des échanges productifs et enrichissants entre les l’équipe municipale et les consultants.

L’étude a pour but de réorganiser l’accessibilité du centre historique à travers la mise en place d’un système de gestion de l’accès, le réaménagement de l’Av. El Sol, la création d’un pôle urbain et de transport sur le site désaffecté de l’ancienne Gare Wanchaq (5ha), et la potentielle réhabilitation de l’axe ferroviaire San Pedro-Wanchaq-San Jeronimo. Dans un premier temps, afin de donner une base solide à ces projets, le Consultant élabore un diagnostic et un concept multimodal et multi-échelle de la zone d’intervention.

Les mini-ateliers ont permis de mener une première évaluation de la situation pour définir la portée du concept multimodal. Le travail a révélé plusieurs nécessités sur lesquelles l’équipe municipale et l’équipe des consultants se sont accordées: donner priorité au piéton dans l’organisation des rues et des espaces publics, proposer une vision intégrée des quatre sous-projets de l’étude afin de créer une continuité et faciliter les déplacements dans le centre, déconcentrer quelques fonction du centre et conserver les équipements basiques de quartier.

Les participants à l’atelier de lancement de l’étude (Source: Municipalité Provinciale de Cusco)

Revaloriser l’Av. El Sol, l’axe historique et stratégique du centre historique

Il a été souligné que l’Av. El Sol forme le lien entre la Place des Armes et la Gare Wanchaq, elle est bordée par plusieurs monuments historiques, donne un point de vue du nord au sud sur les montagnes et possède une rivière nommée « Saphy » qui passe sous la voie. En raison de ces caractéristiques, l’axe a un grand potentiel de revalorisation: il s’agirait donc de prioriser les espaces publics et les mobilités actives et de valoriser le patrimoine archéologique et naturel (rappeler la perspective sur le paysage alentours et donner de nouveau à voir la rivière). Afin de permettre ce réaménagement de l’Av. El Sol et maintenir en même temps un mode de transport qui entre dans le centre historique, il a été proposé d’intégrer au projet un système de bus internes à la zone centrale, ainsi que d’étudier les options de stationnement des résidents situés à proximité de l’avenue dans le cas d’une piétonnisation complète de l’axe.

Le travail collectif a mené à la conclusion de faire de l’Av. El Sol un point de rencontre, mais aussi une continuité menant à la Place des Armes depuis la Gare Wanchaq, futur pôle urbain.

L’avenue El Sol (Source: Suez-Transitec)

Créer un pôle urbain et de transport iconique à la Gare Wanchaq

La Gare Wanchaq (Source: Suez-Transitec)

Le travail sur la Gare Wanchaq a montré la nécessité de créer un espace qui soit l’articulation entre la ville contemporaine et le centre historique de Cusco. Il constituera une entrée principale de la ville. D’une part, il aura une fonction de pôle de transport et formera le point initial de l’intermodalité (stationnements d’autos privés, taxis et vélos, terminal terrestre pour le SIT (Système de Transport Intégré) et un éventuel futur transport ferroviaire, etc.). D’autre part, ce sera une nouvelle centralité dans la ville avec des fonctions administratives, commerciales, de services et des équipements en plus du pôle multimodal. Ce sera un lieu de rencontre qui comprendra aussi des espaces verts et d’éventuels usages récréatifs.

Le terrain de Wanchaq suscite l’intérêt d’entreprises privées qui veulent mettre en place un centre commercial, et la Municipalité Provinciale de Cusco souhaite développer un pôle avec des fonctions variées comme cela est inscrit dans ses documents de planification (Plan de Développement Métropolitain, Plan de Développement Urbain, etc.). Pour cette raison, l’étude intégrera les différentes visions des parties prenantes afin de répondre au mieux aux besoins de la ville. Cela facilitera le dialogue entre l’autorité et les investisseurs, et favorisera une relation constructive entre la ville et le secteur privé.

Enfin, la Municipalité Provinciale de Cusco accorde beaucoup d’importance à la socialisation du projet qui permettra d’assurer son développement durant la prochaine gestion municipale et un soutien de la part des habitants. De ce fait, il a été convenu que le Consultant mène des ateliers avec les futurs candidats aux élections municipales et avec les groupes de la société civile durant le temps de l’étude.

Le MTC a rappelé son soutien à l’élaboration de l’étude, ainsi que l’importance de travailler en coordination avec le MVCS (Ministère du Logement, de la Construction et de l’Assainissement) et le Ministère de la Culture. La CODATU accompagne la MPC depuis le mois d’avril 2017 à travers la Coopération Technique et apporte désormais une assistance technique spécifique sur la présente étude à l’autorité locale péruvienne. Le Consultant se réunira à nouveau avec l’équipe municipale lors du second atelier de l’étude que aura lieu à la fin du mois d’avril dans la ville de Cusco.

Cette étude s’inscrit dans le cadre de la coopération technique CODATU au Pérou. CODATU, l’Agence Française de Développement et le Ministère des Transports et des Communications du Pérou ont signé en février 2016 un accord de coopération technique afin d’accompagner le Ministère des Transports et des Communications du Pérou dans la mise en œuvre de projets de mobilité urbaine, et l’amélioration des systèmes de transport public des grandes villes péruviennes.

Partenaires associés

Municipalidad Provincial de Cusco
Ministerio de Transportes y Comunicaciones del Perú

Le
Ministère des Transports et des Communications (MTC) du Pérou est un organe du Pouvoir Exécutif, il est responsable du développement des systèmes de transport, de l’infrastructure des communications et télécommunications du pays.

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).

TRANSITEC

Fondé
en 1954, Transitec est le plus ancien bureau dans le domaine des déplacements en Suisse.

SUEZ Consulting