La
capitale algérienne a été bâtie sur un site très contraint. Depuis plus d’une décennie, sa population grandit très rapidement et l’aire urbaine se développe de manière incontrôlée. La libéralisation du secteur des transports dans les années 1990 a permis au transport artisanal de pallier aux difficultés rencontrées par les entreprises publiques de transport  Les transports deviennent une problématique majeure et  la Wilaya souhaite développer un système multimodal intégré autour des nouveaux transports de masse.