Une délégation péruvienne a visité les réseaux de transport de Paris, Strasbourg et Lyon

Actualité CODATU Mardi 14 Février 2017

Dans le cadre de la convention de coopération technique signée entre CODATU, le MTC, l’AFD et le CEREMA dans le secteur de la mobilité et du transport urbain, une visite technique d’une délégation péruvienne en France a été organisée du 30 janvier au 3 février 2017.

Afin de répondre aux enjeux actuels des autorités péruviennes, la visite était centrée sur les trois thématiques suivantes: les systèmes de tramway (construction, exploitation et maintenance), l’intégration urbaine des projets de transport de masse et des pôles intermodaux, et les autorités organisatrices de transport. La délégation péruvienne a pu se réunir avec différentes institutions françaises (AOT, exploitants, agences d’urbanisme) et visiter les réseaux de transport public et de mobilité, ainsi que les projets reliés, afin de donner des éléments de réflexion et de comparaison qui aideront les initiatives péruviennes.

Le groupe d’acteurs péruviens présent était multi-institutionnel et multi-sectoriel, il réunissait des représentants du MTC dont la Vice-Ministre des Transports, du Ministère de l’Economie et des Finances et de la Municipalité Provinciale d’Arequipa (service des Transports et service de Planification). Cette diversité a permis un dialogue interinstitutionnelle très fructueux durant la visite et à la suite de celle-ci également.

La visite des réseaux de transport et des acteurs de Paris, Strasbourg et Lyon donna un panorama de systèmes de différentes tailles et organisations, dont l′efficience et la gouvernance sont reconnues internationalement. Paris, qui compte 12 millions d’habitants, a construit au cours du XXème siècle un réseau dense de métro complémenté ensuite par des modes intermédiaires comme le tramway et le BHNS. Strasbourg est une ville de 500 000 habitants exemplaire pour avoir construit un réseau intégré de tramway et encouragé l’usage des modes actifs (vélos et marche). Lyon compte 1,3 million d’habitants et se démarque par l’originalité de son réseau intégré de transport qui inclue tous les modes (métro, tramway, BHNS, trolebus, funiculaires) pour s’adapter à la demande et à la topographie du territoire.

Se rendre compte des enjeux d′implantation d′une ligne de tramway

IMG-20170201-WA0010

Visite du projet Deux-Rives à Strasbourg: le tramway traversera le rhin et reliera les communes de Strasbourg et Kehl

Un des objectifs de cette visite était de montrer aux équipes du MTC et de la Municipalité d′Arequipa, les enjeux de la réalisation d′une ligne de tramway, avant que ne débute l′étude de préinvestissement pour un transport de masse sur l′axe nord-sud de la ville d′Arequipa financée par lAFD. Celle-ci a pour but d′analyser et de comparer les modes de transport, dont le tramway qui bénéficie aujourd’hui de l′appui politique. En visitant les trois villes françaises, la délégation péruvienne a pu voir les différentes formes d′insertion urbaine d′un tramway et les projets urbains qui peuvent laccompagner, elle a pu aussi se rendre compte de la nécessité de reserver des terrains pour implanter les ateliers de maintenance et elle a pu comprendre les enjeux de l′exploitation de ce mode depuis les PCC (Poste de Contrôle Centralisé) des lignes.

Voir en pratique et bénéficier de l′intermodalité

P1050484 (2)

Una panneau signalétique qui indique les temps d’attente

Alors que les villes péruviennes sont en train ou s′apprêtent à mettre en place des projets de transport de masse, l′intermodalité est un grand enjeu auquel elles doivent répondre afin que ces nouveaux projets soient complémentaires aux autres modes moins capacitaires et que l′ensemble forme un système intégré. Lors de cette visite, la délégation a pu non seulement observer et bénéficier des infrastructures d′intermodalité (signalétique, parc-relai, billettique) pour se déplacer au sein des villes et de l′une à l′autre.

Échanger avec les AOT de Paris, Strasbourg et Lyon

Créer la AOT de Lima et Callao est une des priorités du gouvernement actuel et des entités sont également en train de se créer ou de se renforcer dans certaines villes intermédiaires comme Arequipa et Trujillo. Rencontrer le STIF à Paris, l′Eurométropole de Strasbourg et le SYTRAL à Lyon a permis à la délégation de comprendre les caractéristiques d′une AOT influente. Elle doit porter la vision de l′ensemble du système de transport de la ville, elle doit mettre en oeuvre des mécanismes de financement qui sollicite les bénéficiaires du réseau (les usagers mais aussi les entreprises) et elle doit se doter d′une expertise contractuelle afin d′avoir une relation d′égal à égal avec le ou les exploitants.

La délégation péruvienne était très satisfaite de tous les enseignements apportés durant la visite technique et elle a notamment retenu l′importance de développer une vision de la ville que l′on souhaite façonner et à partir de celle-ci, planifier les projets de transport et mobilité à court, moyen et long terme.