Une délégation brésilienne en visite sur les réseaux de transports de Bordeaux, Paris et Strasbourg

Actualité CODATU Vendredi 8 Décembre 2017

Dans
le cadre des coopérations techniques signées entre l’AFD, IdF Mobilités, l’Etat de Rio de Janeiro (ERJ) et l’Etat de São Paulo (ESP) dans le secteur de la mobilité urbaine, dont CODATU anime les activités, un voyage d’étude d’une délégation brésilienne en France a été organisée du 20 au 24 novembre 2017.

Afin de renforcer les échanges qui ont eu lieu à l’occasion des ateliers organisés au Brésil et de permettre aux Brésiliens de voir sur place certains des exemples qui leur avaient été présentés, la visite était centrée sur les thématiques suivantes : la gouvernance métropolitaine et des transports urbains, les aspects financiers d’une politique des transports urbains, les systèmes de tramway et de tram-train (mise en place, exploitation et maintenance), l’intégration urbaine des projets de transport de masse et des pôles intermodaux. La délégation brésilienne a pu se réunir avec différentes institutions françaises (AOT, exploitants et bureaux d’urbanisme) et visiter les réseaux de transport public et de mobilité, ainsi que les projets liés, afin de donner des éléments de réflexion et de comparaison qui aideront les initiatives brésiliennes.

Le groupe d’acteurs brésiliens présent était multi-institutionnel et multi-sectoriel. D’une part, la délégation de Rio de Janeiro était composée de 6 participants représentant la Casa Civil, la SETRANS, l’AGETRANSP, la Chambre Métropolitaine d’Intégration Gouvernementale et la Mairie de Rio de Janeiro. D’autre part, la délégation de São Paulo comptait 5 personnes représentant le STM, la CPTM, l’EMTU et le METRÔ. Cette mixité d’institutions a permis un dialogue interinstitutionnel très riche entre les participants.

La visite des réseaux de transport et des acteurs de Bordeaux, Paris et Strasbourg a fourni un panorama de systèmes de différentes tailles et organisations, dont l’efficience et la gouvernance sont reconnues internationalement. Bordeaux est une ville d’un million d’habitants et connue pour le renouveau de son centre historique par biais de la mise en place d’un système de tramway et, aujourd’hui, par la rénovation du quartier autour la station ferroviaire, essentiellement motivée par l’arrivée du TGV, véritable levier de cette transformation. Paris, qui compte 12 millions d’habitants, a construit au cours du XXème siècle un réseau dense de métro complété ensuite par des modes intermédiaires comme le tramway et le BHNS. Strasbourg est une ville de 500 000 habitants exemplaire pour avoir construit un réseau intégré de tramway et encouragé l’usage des modes actifs (vélos et marche).

Les enjeux de mise en place d’une ligne de tramway

A Bordeaux, les Brésiliens ont visité le réseau tramway, l’atelier et le PCC

En 2016, l’ESP et l’ERJ ont mis en service leurs premières lignes de tramway à Santos-São Vicente et à Rio de Janeiro. En visitant Bordeaux et Strasbourg, la délégation brésilienne a pu voir les différentes formes d’insertion urbaine d’un tramway, et aussi d’exploitation en troncs communs ou en service partiel. La visite de la ligne de tram-train T11 Express, en région parisienne, a mis en évidence les raisons du choix par ce mode de transport et le transport en tant que city-booster.

Les Français ont insisté sur le fait qu’il faut penser le tramway en tant que réseau et non seulement comme une ligne unique. Cela permet notamment aux villes de réaliser des économies enmutualisant leurs ateliers de maintenance. L’importance d’un poste de contrôle centralisé (PCC) de tout le réseau a été également évoquée.

Une infrastructure de transport mais aussi un espace de vie

En visite sur la Gare Saint Lazare à Paris

Les visites aux gares de Saint-Lazare à Paris, Bordeaux Saint Jean et Gare de Strasbourg, ont relevé l’importance de concevoir les infrastructures de transport en tant qu’un morceau de ville, offrant aux usagers et aux riverains des services et des commerces.

Dans le même sens, les Brésiliens ont pu constater que les projets de tramway sont toujours une composante d’un projet urbain plus large, dont le transport est son facteur structurant. La délégation a pu voir que le projet de transport est toujours accompagné de la création d’habitations, de services et de commerces et du réaménagement des espaces publics.

 

La gouvernance métropolitaine et des transports urbains

A Strasbourg, des échanges fructueuses avec l’Eurométropole et la CTS

Rencontrer Bordeaux Métropole, IdF Mobilités à Paris et l’Eurométropole de Strasbourg a permis à la délégation de comprendre les caractéristiques d?une AOT influente. Elle doit porter la vision de l?ensemble du système de transport de la ville, elle doit mettre en œuvre des mécanismes de financement qui sollicite les bénéficiaires du réseau (les usagers mais aussi les entreprises) et elle doit se doter d?une expertise contractuelle afin d?avoir une relation d?égal à égal avec les exploitants. La délégation s’est montrée particulièrement intéressée par la capacité de négociation du pouvoir public auprès des acteurs privés.

Finalement, les Brésiliens ont également pu comprendre les enjeux de modification des politiques tarifaires, le passage d’un tarif par zones vers un tarif unique, d’une politique sociale vers une politique solidaire, ce que ces initiatives représentent en termes d’accès à la mobilité pour la population et d’impacts sur la santé financière du système.

Les Brésiliens ont partagé leurs retours, très positifs, sur le voyage. Ils ont notamment retenu l’importance de développer une vision de la ville que l’on souhaite façonner et à partir de celle-ci, planifier les projets de transport et mobilité à court, moyen et long terme.

>> Programme complet de la visite (en portugais) <<

>> Compte-rendu de la visite (bientôt disponible) <<

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence
Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).

Ile-de-France Mobilités (anciennement STIF)

Ile-de-France
Mobilités (anciennement STIF) est l’autorité organisatrice des transports en île-de-France. Actrice principale au sein du réseau, elle organise, décide, investit et innove pour améliorer la mobilité et le service rendu aux voyageurs.

Governo do Estado do Rio de Janeiro

La
planification et la gestion des transports urbains de la Région Métropolitaine du Rio de Janeiro sont sous la responsabilité du Secrétariat d’État aux Transports (SETRANS), de l’Agence Régulatrice des Services Publics Concédés de Transport Maritime, Ferroviaire et Routier de l’Etat de Rio de Janeiro (AGETRANSP) et de la Chambre Métropolitaine, attachés au Gouvernement de l’État du Rio de Janeiro.

Secretaria dos Transportes Metropolitanos do Estado de São Paulo

Le
Secrétariat aux Transports Métropolitains de l’État de São Paulo (STM) est l’entité responsable de la planification et de la gestion des transports urbains ferrés et des bus inter-municipaux dans les régions métropolitaines de l’État de São Paulo.

 

Eurométropole de Strasbourg

L’Eurométropole
de Strasbourg
réunit aujourd’hui 33 communes. L’Eurométropole est une forme de coopération intercommunale qui introduit la notion de solidarité financière et de défense d’intérêts communs. Tout en préservant l’indépendance des communes, elle assure une meilleure gestion et ouvre un horizon de développements plus vaste dans les domaines qui relèvent de sa compétence.

AREP

Créé
en 1997 au sein du groupe SNCF par Jean-Marie Duthilleul et Etienne Tricaud, architectes et ingénieurs, le groupe AREP conçoit les espaces fréquentés par les foules à toutes les échelles, du grand territoire métropolitain à celle du mobilier public, du bâtiment à celle du quartier de ville.

L’activité d’AREP repose sur une capacité reconnue de conception et réalisation des lieux du mouvement accueillant des usages complexes en milieu urbain dense avec de forts enjeux techniques et patrimoniaux que constituent aujourd’hui les gares multimodales. Fort de ce savoir-faire, AREP peut aborder efficacement d’autres programmes recevant du public.

Avec une équipe de 900 personnes, comprenant plus de 30 nationalités et constituée d’architectes, d’urbanistes, de designers, d’ingénieurs, d’économistes, de programmistes et de conducteurs d’opérations…, AREP développe ses savoir-faire dans tous les domaines de la ville et du bâtiment : pôles d’échanges et gares ferroviaires, équipements et espaces publics, bureaux, hôtellerie et logements, centres commerciaux, bâtiments techniques.

SNCF (Société nationale des chemins de fer français)

La
SNCF est l’une des principales entreprises publiques françaises, centrée sur le transport ferroviaire.

Bordeaux Métropole

Bordeaux
Métropole est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) regroupant 28 communes de l’agglomération de Bordeaux, réparties sur les deux rives de la Garonne.

Bordeaux Métropole intervient sur les compétences transférées par les communes ou instituées par la loi, à l’intérieur de son périmètre géographique :

  • le développement économique
  • l’urbanisme
  • l’habitat
  • l’environnement (tri, collecte et traitement des déchets)
  • l’eau et l’assainissement
  • les transports urbains et scolaires
  • les déplacements
  • la voirie
  • la signalisation
  • le stationnement
  • le marché d’intérêt national
  • les parcs cimetière
  • l’archéologie préventive
  • l’aménagement numérique