[Extension date limite] Termes de Référence Coordinateur Senior pour mission au Brésil

[Extension date limite] Termes de Référence Coordinateur Senior pour mission au Brésil
  •  
Julien Allaire
CODATU
Délégué Général
Actualité CODATU Jeudi 2 Février 2017

1. Date d’émission : 17 Janvier 2017
2. Date limite de réception des offres : 16 Février 2017
3. Pouvoir adjudicateur : CODATU, 21 Boulevard Vivier Merle, 69003 Lyon, France

4. Présentation de CODATU

CODATU réunit les différents acteurs du transport et de la mobilité urbaine : collectivités locales et ministères, universités et instituts de recherches, entreprises du secteur et consultants individuels.

L’association CODATU est née en 1980, suite à la conférence mondiale sur les transports urbains organisée à Dakar. Elle a vocation à promouvoir les politiques de mobilité urbaine soutenable dans les villes des pays en développement à travers des échanges de savoirs et de savoir-faire.

Elle organise des conférences internationales, propose des formations aux décideurs des pays du sud et publie régulièrement des ouvrages sur ce thème. Par ailleurs, CODATU appuie la coopération entre pouvoirs locaux dans le domaine des transports et de la mobilité urbaine.

5. Contexte de la mission demandée

CODATU est engagée dans un programme de coopération technique avec l’AFD, dans le cadre de financements mis en place à l’aide de l’outil FEXTE (Fond d’expertise technique et d’échange d’expériences).

Le FEXTE est un outil qui vise à promouvoir le dialogue sur les politiques publiques dans les Pays à Revenu Intermédiaire, tout en valorisant le savoir-faire français. Permettant ainsi d’établir un partenariat avec les Etats de Rio de Janeiro et de São Paulo et CODATU, le FEXTE a été proposé en réponse à une demande d’expertise du Ministère dans le domaine des transports urbains.

6. Coopération entre l’AFD et CODATU au profit des Etats de Rio de Janiero et Sao Paulo

L’AFD et CODATU vont signer une convention définissant les activités menées par les partenaires pour accompagner les deux Etats de Rio de Janeiro et de São Paulo. Les deux Etats brésiliens bénéficient ainsi d’un accompagnement de la part de CODATU sur un certain nombre de projets relatifs au développement du réseau de transports collectifs dans les 2 principales métropoles du pays. Cet accompagnement s’exprime notamment par des appuis en termes de gouvernance métropolitaine des transports dans l’Etat de São Paulo, l’évolution de la mobilité urbaine et l’intégration urbaine des projets de transport, l’encadrement des opérateurs de transport public et la mise en place d’un réseau intégré. Il vise à renforcer les capacités des Etats et plus largement des acteurs brésiliens concernés.

7. L’organisation de CODATU pour cette mission

CODATU intervient dans ce cadre comme animateur de la coopération au service des parties prenantes. L’association est en charge d’un suivi adapté des opérations menées par les Etats de Rio de Janiero et de São Paulo et les entreprises publiques, de la circulation des informations entre les partenaires, de l’organisation d’ateliers de travail, de voyages d’étude et des formations, et de la mobilisation des experts et des membres du réseau CODATU.

Afin d’assurer le succès de cette opération, CODATU s’appuie sur :

  1. Un-e volontaire de Solidarité Internationale en poste au Brésil qui sera en charge du suivi local des opérations et de la préparation des activités dans le cadre de cette coopération ;
  2. Un-e consultant-e senior-e pour travailler sur une période longue (18 à 24 mois) en tant que conseiller-e technique de la coopération ;
  3. Des experts de collectivités locales, d’agences d’urbanisme, d’opérateurs de transport public, qui peuvent agir dans le cadre de coopérations décentralisées et dont l’implication peut être complétée par des consultant-e-s sollicité-e-s pour des missions ponctuelles.

Le secrétariat de CODATU est directement impliqué pour assurer le suivi de cette opération. Il est en charge de l’organisation logistique, la valorisation des actions, l’implication des membres de l’association, les relations partenariales, etc.

8. Nature des prestations demandées à la ou au consultant-e senior-e sollicité-e pour la mission longue d’appui technique

Les missions d’expertise et d’assistance technique porteront sur des thèmes tel que :

  1. La structuration institutionnelle des transports publics et de la mobilité à São Paulo et Rio de Janeiro ;
  2. La gestion et exploitation de réseaux de transport collectif ainsi que des gares et stations ;
  3. Le montage de projets de transport de masse ;
  4. L’intégration multimodale des réseaux de transport public ;
  5. Le renforcement des capacités des opérateurs et décideurs en matière de transport urbain.
  6. L’intégration Transport – Urbanisme.

Les missions d’accompagnement et d’aide à la conduite du changement pourraient prendre la forme :

  1. d’assistance à maîtrise d’ouvrage sur place à travers le pilotage et l’animation d’« ateliers d’experts », de courte ou de moyenne durée ;
  2. d’animation en tant que médiateur/conciliateur des évolutions organisationnelles si cette approche paraît adaptée et acceptable au contexte ;
  3. d’assistance à la rédaction de termes de référence, d’assistance à la passation de marchés.
    l’organisation de voyages d’études.
  4. le suivi et la valorisation de la coopération à travers des ateliers de restitution, des événements publics et des publications.

Pour l’ensemble de ces missions, les livrables prendront des formes adaptées de la nature suivante :

  1. Préparation de diagnostic, de notes et de rapports de mission ;
  2. Formalisation de plans d’actions ou de mise en œuvre suite à une première phase de diagnostic ;
  3. Établissement de plans de management de projet le cas échéant, avec un planning d’exécution des actions concernées.

9. Profil requis

Le ou la conseiller-e technique devra avoir au moins 10 ans d’expérience dans la conduite de projet de transport urbain, la planification de réseaux intermodaux et le fonctionnement des autorités organisatrices de transport en France et à l’étranger.

Il/Elle devra faire preuve d’une expérience dans les pays en développement dans le secteur du transport urbain. Une expérience au Brésil serait fortement appréciée.

Il/Elle devra être rapidement disponible pour des déplacements de courte durée. Le calendrier des missions n’est pas préétabli et peut être amené à changer au gré de la coopération.

Il/Elle devra travailler en stricte coordination avec la responsable de projet à CODATU ainsi que l’équipe technique mobilisée par le CEREMA pour travailler sur cette coopération.

Le portugais et le français sont les langues de travail officielles pour cette coopération. Le ou la conseiller-e technique devra donc faire preuve d’une bonne maîtrise du portugais à l’oral comme à l’écrit.

10. Calendrier et pilotage

La coopération a une durée de 18 mois. Le contrat avec l’expert sera fait sur une base de 1 an renouvelable 6 mois. La première mission aura lieu fin mars/début avril 2017.

Le ou la consultant-e organisera un total de 3 (voire 4) ateliers par an réalisés chaque fois dans les deux Etats (soit un total de 6 ateliers par an) et 2 visites techniques avec le soutien de CODATU en France par an. Il sera également impliqué dans la coordination de la coopération technique.

Il/Elle sera impliqué pour un nombre maximum de 45 jours de travail par an.

Le calendrier de travail sera réalisé d’un commun accord entre les parties prenantes, avec un délai de prévenance supérieur à 21 jours.

Le pilotage de la prestation sera assuré par Lorenza Tomasoni, Responsable de projets à CODATU.

11. Réponse technique attendue

Les candidats devront fournir une réponse sous la forme d’un dossier succinct de 3 à 4 pages comprenant :

  1. Un bref descriptif des enjeux brésiliens sur les thématiques mentionnées ;
  2. Un programme des activités envisagées par le ou la candidat-e selon le cadre de coopération technique mentionné ci-dessus pour répondre à ces enjeux ;
  3. Une offre financière détaillée ;
  4. Un Curriculum Vitae détaillé ;
  5. Des références pertinentes relatives à des actions similaires.

12. Calendrier de sélection des offres

19 janvier 2017 – Diffusion des termes de référence
31 janvier 2017 – Réception des offres
10 février 2017 – Analyse des offres/ sélection du ou de la candidat-e
13 février 2017 – Signature du contrat

13. Sélection des offres

Le commanditaire choisira le prestataire sur les critères suivants : le coût de la prestation (50 %), le descriptif et le programme d’activités (25 %), l’expérience et références du ou de la candidat-e (25 %).

14. Envoi des offres

Le dossier sera envoyé par courrier électronique à l’adresse contact@codatu.org pour le 31 janvier 2017 avec comme titre de message « OFFRE COOPERATION BRESIL »

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).