Retour sur le groupe de travail Action internationale GART-CODATU

Actualité CODATU Jeudi 6 Février 2020

Dans le cadre de leur partenariat, le GART et la CODATU ont organisé le mercredi 20 novembre 2019 le groupe de travail « Action internationale », dans les locaux de l’Assemblée des départements de France (ADF), de 9h15 à 12h15. Cette réunion a notamment été l’occasion d’aborder avec les adhérents du GART présents qui s’investissent dans l’action internationale :

  • le futur projet de loi pour le développement et la solidarité internationale, dite loi « LOP-DSI »,
  • l’idée d’introduire dans le projet de loi précité un dispositif de type 1% transports et mobilité, à l’image de ce qui existe dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement, des déchets ou de l’énergie notamment,
  • la problématique du pacte financier État-collectivités qui contraint fortement ces dernières dans le développement de projets de coopération décentralisée à l’international.

Sur ce point spécifiquement, les AO ont ainsi pu exprimer et rendre compte auprès du Ministère des Affaires Étrangères et de l’Europe présent les difficultés ainsi rencontrées, en particulier dans le cadre de projets de coopérations en matière de transport et de mobilité, et d’échanger autour des solutions envisagées à l’échelle  nationale, en particulier l’élaboration d’une circulaire à destination des préfets pour leur demander de ne pas déférer les budgets des collectivités territoriales qui dépasseraient le plafond des dépenses de fonctionnement fixé 1,2%* par an, et qui seraient investies dans l’action internationale.

Ce projet de circulaire a été confirmé par le Ministre des Affaires Étrangères et de l’Europe, Jean-Yves LE DRIAN, à l’occasion de la Commission Nationale de la Coopération Décentralisée (CNCD) qui s’est tenue ce jeudi 30 janvier 2020 au Quai d’Orsay, et à laquelle le GART a participé, tout comme d’autres d’associations de collectivités (Cités Unies France par exemple). Cette circulaire permettra ainsi de « faire en sorte que les subventions publiques accordées par l’Etat, par différents établissements publics tels que l’Agence Française du Développement, l’Union Européenne, soient exclues du dispositif de plafonnement des dépenses de fonctionnement des collectivités locales fixé à 1,2% » selon le ministre des Affaires Étrangères et de l’Europe.

Restent à connaître les contours exacts ainsi que la date de publication de cette circulaire, dont ’élaboration sera interministérielle (Ministères de l’Action et les Comptes publics, des Affaires Étrangères et de l’Europe, de la Cohésion des Territoires et des relations avec les collectivités territoriales, ainsi que la Direction Générale des Collectivités locales).

Lors de cette CNCD du 30 janvier, le Ministre a également annoncé que le projet de loi dite « LOP-DSI », dont le titre définitif sera « Loi sur le développement solidaire et la lutte contre les inégalités mondiales » sera présenté en Conseil des ministres le 4 mars prochain. Cette loi aura une partie intitulée « Cadre de partenariat global » visant à renforcer l’action internationale des collectivités territoriales.

Vous retrouverez Compte-rendu du groupe de travail Action internationale GART-CODATU du 20.11.2019, amendé des annonces ministérielles faites à l’occasion de la Commission Nationale de la Coopération Décentralisée du 30 janvier 2020.

Pour toute information technique complémentaire, vous pouvez joindre Mounia MOUDJED, chargée de mission auprès du directeur général du GART : [email protected] / 01 40 41 18 29.

 

*prévu par la loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022

Partenaires associés

Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART)

Plus de 200 autorités organisatrices de transport – autorités organisatrices de la mobilité, départements et régions français – sont adhérentes auprès du GART. Fondé en 1980, le GART est une plate-forme d’échanges et de réflexion au service des élus transport, le GART propose des axes de travail visant à impulser la mise en place de la mobilité durable. Le GART représente toutes les sensibilités politiques.