Participation de CODATU à la conférence de l’AUF le 21 et 22 Octobre 2019

Actualité CODATU Jeudi 9 Janvier 2020

CODATU a participé au colloque annuel organisé par l’Agence Universitaire de la Francophonie et qui s’est tenu à Dakar le 21 et 22 octobre 2019. Plusieurs membres de CODATU étaient présents : Christian Philip (Secrétaire Général de CODATU) et Solène Baffi (cheffe de projet CODATU) en tant que membres du Comité Scientifique de la conférence et Dominique Breuil (membre du Bureau de CODATU) en tant qu’intervenant. Christian Philip a également animé une des sessions du colloque consacrée aux points de vue des jeunes chercheurs.

Un colloque au format spécifique

Les colloques annuels organisés par l’AUF se distingue des manifestations scientifiques traditionnelles. Les participants se déplacent depuis les institutions universitaires présentes dans le réseau de l’AUF, et représentent donc des pays très variés. Par ailleurs, si le colloque est ouvert au public, ce sont principalement des universitaires et des chefs d’établissement qui assistent à ces événements mais aussi des élus et fonctionnaires dans le cas du présent colloque.

Pendant les deux jours du colloque, les discussions collectives ont porté sur l’état des connaissances liées aux questions de mobilité et de durabilité aussi bien à travers des présentations magistrales que par la présentation d’initiatives de recherche et d’enseignement. Mais les interventions ont également abordé la prise en compte de ces questions dans la construction des universités et centres de recherche « de demain » ; c’est-à-dire dans les programmes de formation, dans les ambitions en matière de recherche et d’innovation tout comme dans la gestion des lieux de l’ESR et leur intégration dans les territoires urbains. Aussi, il faut souligner l’effort réflexif mené par les participants du colloque et plus généralement par l’institution hôte.

Mobilité, ville durable et francophonie

Au cours de cette manifestation, la richesse des échanges a été largement corrélée à la variété d’intervenants mobilisés, à leur engagement et à la diversité des territoires représentés. Plusieurs types de format d’intervention ont garanti des échanges à différents niveaux. Des interventions plénières ont permis de replacer les défis de la durabilité et de la mobilité dans la perspective des établissements universitaires, et plus généralement des sociétés urbaines. Des tables-rondes, rassemblant des maires, des responsables d’établissements de recherche et d’enseignement supérieur, des universitaires et des décideurs ont permis de faire émerger les questions transversales, de présenter les projets mis en œuvre par différents types d’acteurs dans les territoires de la francophonie et de partager les retours d’expérience à propos de différents types d’initiatives. Le dialogue a permis de souligner les complémentarités existantes, mais qui méritent d’être encore largement développées et renforcées, entre les acteurs du monde universitaire, de la société civile et des autorités locales. Plus généralement, les deux jours d’échanges ont permis de dessiner un panorama de situations hétérogènes, les exemples mobilisés concernant des réalités urbaines et institutionnelles très différentes depuis le Canada jusqu’à Phnom Penh, en passant par le Maroc et la Bulgarie.

Et, après le colloque ?

Le colloque s’est conclu sur la rédaction d’une feuille de route qui engage l’ensemble des participants. L’objectif de cette déclaration est d’une part de rendre compte des échanges qui se sont tenus à Dakar, mais aussi de la vision commune qui ressort de cet événement tout en proposant une feuille de route et des actions à mettre en œuvre aux différents partenaires.

La qualité et la densité des échanges témoignent aussi bien de l’urgence des problématiques soulevées, que de la pertinence d’interroger le rôle des établissements universitaires pour promouvoir des villes et des mobilités durables à l’échelle de la francophonie. L’enjeu consiste désormais à poursuivre la discussion et mettre en œuvre les principales conclusions, notamment lors de la Conférence de Dakar organisée par Codatu du 9 au 11 novembre 2020.

Feuille de route et retour sur l’événement est disponible ici.