Ouverture d’une coopération technique au Pérou

Ouverture d’une coopération technique au Pérou
  •  
  •  
Marion Hoyez
CODATU
Chargée de Coopération - Inde
Actualité CODATU Mardi 24 Mai 2016

CODATU, l’Agence Française de Développement (AFD), le CEREMA et le Ministère des Transports et Communications (MTC) du Pérou ont signé en février 2016 un accord de coopération technique, afin d’accompagner le MTC péruvien dans la mise en œuvre des projets de mobilité urbaine et l’amélioration du système de transport public dans l’agglomération de Lima et dans les grands centres urbains péruviens.

Quatre axes de coopération identifiés

Les partenaires ont mené une mission exploratoire au mois d’avril afin de rencontrer les acteurs péruviens du domaine de la mobilité et des transports urbains, et de définir les axes de coopération sur deux ans. Lors de ce voyage, la chargée de coopération CODATU qui animera les activités a pris ses fonctions au sein du Ministère des Transports et Communications.

A Lima, les différentes rencontres avec les services du gouvernement, ceux de la Municipalité et les représentants de la société civile organisée ont montré la diversité des projets mais aussi la multitude d’acteurs qui les initie ; la coopération a alors commencé à identifier des projets qui nécessitent le dialogue et la coordination des acteurs afin de développer un réseau de transport intégré.

A Arequipa, la délégation a rencontré le Maire ainsi que les équipes municipales impliquées dans l’élaboration du SIT (Système Intégré de Transport) de la ville. La ville de presque 1 million d’habitants a la volonté de développer à terme un transport de masse sur son principal axe de déplacement. Après un projet de BRT lancé en 2009 et suspendu en 2014 au profit d’une initiative privée de monorail soutenue par le gouvernement mais abandonnée en 2015, la Municipalité d’Arequipa revient aujourd’hui à la mise en place d’un BRT via la concession des lignes de transport à 11 opérateurs. La coopération a alors été sollicitée pour comparer les modes de transports de masse pour Arequipa et de sélectionner le plus adapté pour être intégré au SIT.

Ainsi, les partenaires ont identifié 4 axes principaux de coopération:

  • Appui à la sélection de projets intégrés de transport urbain : formation sur les outils, les méthodes et les critères de discrimination des projets (accompagnement dans la formulation d’un projet intégré de transport de masse à Arequipa et d’un projet de pôle intermodal à Lima);
  • Appui à la coordination des politiques de transport et mobilité;
  • Appui à l’intégration tarifaire et son système billettique par un accompagnement technique sur les points technologiques et une aide à la coordination institutionnelle;
  • Formation sur la construction de tunnels et de stations souterraines (mise en place d’un module d’enseignement technique spécialisé dans une université péruvienne).

« Les transports intégrés au Pérou : du rêve à la réalisation »

Le premier atelier de cette coopération aura lieu le 25, 26 et 27 mai 2016 au Colegio Médico del Perú à Lima et portera sur la sélection de projets intégrés de transport urbain. Il réunira des acteurs du gouvernement et des Municipalités de Lima, Callao, Arequipa, Trujillo et Chiclayo, ainsi que des représentants de la société civile organisée. Après une présentation et une réflexion autour des critères de sélection et de comparaison des différents modes de transport urbain, les participants étudieront le cas d’Arequipa. A partir des conclusions de cet exercice, les experts de la coopération produiront un document sur le système de transport adapté à la ville d’Arequipa qui devrait servir de projet pilote pour les autres villes péruviennes.

Partenaires associés

CEREMA – Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement

 Le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement www.cerema.fr ), établissement public de l’Etat à caractère administratif, rassemble 3000 experts et agents et comprend 11 directions techniques et régionales qui couvrent tout le territoire français. Centre de ressources et d’expertise scientifique et technique interdisciplinaire, ses actions promeuvent un développement durable des territoires et une économie décarbonée. Ses thématiques principales concernent l’espace public et son aménagement, la mobilité et les infrastructures de transport, l’environnement, l’efficacité énergétique, la maîtrise des risques et le bien-être environnemental de la population.

A ce titre, le Cerema déploie une part importante de ses activités sur les problématiques de la mobilité, des services de transport et des politiques de déplacement des voyageurs et des marchandises, en France mais aussi en Europe et à l’international vers les pays développés, en transition ou en développement.

Le Cerema est représenté auprès de la CODATU par son directeur technique territoires et ville.

 

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).