Kochi Metro en visite à Lyon!

Kochi Metro en visite à Lyon!
  •  
  •  
  •  
  •  
Marion Hoyez
CODATU
Chargée de Coopération - Inde
Actualité CODATU Mardi 14 Février 2017

Dans le cadre de la coopération technique entre l’Autorité Organisatrice des Transports de Lyon (SYTRAL), la maîtrise d’ouvrage en charge de la construction et de l’exploitation du métro à Kochi (KMRL), l’Agence Française de Développement (AFD) et CODATU, une délégation de 4 membres de KMRL se sont rendus à Lyon du 9 au 12 janvier 2017. KMRL construit en ce moment une ligne aérienne de 25 km qui relie la Municipalité de Kochi aux municipalités voisines de Aluva, Kalamasserry et Tripunithura, et dessert les deux gares ferroviaires de la ville, deux embarcadères et un pole d’échange multimodale. Kochi bénéficie également d’un réseau de 1400 bus très efficace qui dessert toute la région du Grand Kochi (732km2) et représente 47% des déplacements.

Une visite technique pour découvrir le réseau de transport intégré Lyonnais

Le réseau de transport public lyonnais est reconnu pour son efficacité et son interSYTRAL_modesmodalité, chaque mode de transport ayant été soigneusement sélectionné en fonction de la fréquentation attendue. Au total, le réseau lyonnais se compose de 4 lignes de métro souterrain, 5 lignes de tramway, 2 lignes de funiculaire, 9 lignes de Trolley et 118 lignes de bus.

Ces différents modes se regroupent en un réseau maillé autour de plusieurs pôles d’échanges comme La Soie ou Part-Dieu, équipés notamment d’espaces de Park&Ride. L’intermodalité est un sujet de premier intérêt pour KMRL qui a récemment amorcé cette réflexion:

  • Négociation avec les opérateurs de bus pour permettre une réorganisation du réseau de bus et éviter toute compétition avec la nouvelle ligne de métro;
  • Re-développement du réseau de transport fluvial en connexion avec le réseau de transport de surface;
  • Intégration tarifaire grâce au développement d’une carte de mobilité qui pourra être utilisée dans tous les modes de transport public;
  • Réflexion sur le développement de modes de transport moins capacitaires que le métro pour compléter le réseau de transport existant (BRT, BHNS, Tram…);

La présence d’une Autorité unique régissant le développement des transports urbains, un atout majeurLogo de l'Autorité Organisatrice des Transports de Kochi (UMTA)

Lyon constitue également un exemple en terme d’intégration institutionnelle, en l’existence d’une autorité organisatrice des transports unique (le SYTRAL) qui encadre le développement du réseau de Transport en commun en définissant l’offre de transport, en contrôlant la qualité du service (ponctualité, sécurité, propreté…) et en mettant en place une politique tarifaire inclusive. L’existence d’une autorité unique est cruciale pour le développement cohérent et efficace d’un réseau de TC.

Kochi a bien compris cet intérêt et a amorcé des 2013 les démarches conduisant a la création d’une autorité unique appelée « Kochi Metropolitan Transport Authority » qui aura le pouvoir de (i) planifier et financer la mise en place d’un réseau de transport intégré, (ii) fixer des normes communes a tous les modes, et (iii) formuler des politiques fermes.

A Lyon, un grand professionnalisme dans l’exploitation et la maintenance du réseau

IMG_20170111_151429

Dépôt du tram à Lyon

Le professionnalisme avec lequel le réseau de TC est exploité et entretenu ressort très clairement des diverses visites des dépôts et ateliers, des postes de contrôle et de sécurité, et de l’analyse du système de gestion du patrimoine. Ce service de qualité vient notamment de la définition et du suivi de stricts indicateurs de performance par le SYTRAL dans son contrat avec son exploitant.

KMRL de son coté a fait le choix d’exploiter et de maintenir la 1ere ligne de métro en interne et d’externaliser une infime partie de la maintenance.

Le réseau lyonnais: un projet de transport urbain, mais pas seulement…

Le SYTRAL et la CODATU ont profité de la présence de KMRL pour insister sur l’atout que représente un projet de transport urbain pour permettre une transformation de la ville. L’Agence d’urbanisme de Lyon a ainsi présenté un projet porté par la ville de Lyon dans les années 90 sur la Presqu’île. L’objectif était de  renforcer l’accessibilité de la zone en transport en commun, de limiter le trafic de transit, de réduire le stationnement en surface (en créant des parking souterrains) et de développer des espaces publics.

De la même manière, KMRL a commencé a développer des projets urbains autours des corridors de mobilité majeurs afin de garantir l’accessibilité aux transports en commun. Le projet a été inauguré en Juillet 2016 dans la zone résidentielle de Panampilly Nagar:

Partenaires associés

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).

KMRL (Kochi Metro Rail Limited)

KMRL is a joint venture of Government of India and Government of Kerala in charge of the construction of a metro system in the city of Kochi. The works for a first metro line are under progress and the opening of the 25.6 km line is planned for 2016.

SYTRAL (Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise)

Le SYTRAL est l’autorité organisatrice des transports urbains lyonnais exploités sous les marques TCL et Optibus.

URBALYON

L’Agence d’Urbanisme pour le Développement de l’Agglomération Lyonnaise est une association loi 1901.Elle regroupe 34 partenaires à vocation d’intérêt général : collectivités territoriales, Etat, Syndicats mixtes, …