BRT, BHNS et transport artisanal: Quel(s) réseau(x) de bus dans les villes africaines?

Actualité CODATU Jeudi 27 Août 2015

Dans le cadre du lancement du Master « Transport et Mobilité Durable dans les Villes Africaines » organisé par l’Université Senghor d’Alexandrie, le CNAM, l’Ecole Africaines des Métiers de l’Architecture et l’Urbanisme (EAMAU) et CODATU, une journée d’étude est organisée le 15 septembre à Lomé sur l’avenir des réseaux de bus en Afrique. Cette journée sera accompagnée d’ateliers de travail les 14 et 16 septembre ayant pour objectif d’accélérer le développement de politiques de mobilité soutenable dans les villes africaines.

Inscrivez vous à l’aide du formulaire en ligne !

Lundi 14 septembre – 14h00-17h00:

Atelier de travail sur les caractéristiques techniques des bus africains

En rassemblant les décideurs des transports d’Afrique francophone, CODATU propose d’organiser deux ateliers de travail pour contribuer au développement des réseaux de transport collectif dans les viles africaines d’une part et d’autre part pour porter un message dans la perspective d’Habitat III. Le 14 septembre 2015 (après-midi): un atelier de travail sur les caractéristiques techniques des bus attendues par les opérateurs africains de transport public.

Mardi 15 septembre – 9h00-16h30:

Journée d’étude: BRT, BHNS et transport artisanal: Quel(s) réseau(x) de bus dans les villes africaines?

La journée d’études s’intéresse aux nouvelles dynamiques et les évolutions récentes des projets BRT et BHNS et propose une analyse autour des enjeux relatifs à leur mise en place dans les villes africaines. Les récents projets de BRT en Amérique Latine et en Asie et les projets de BHNS en Europe ont permis au bus de retrouver une nouvelle dynamique et un rôle dans la transformation des systèmes de transport public. Même si les perspectives de développement pour BRT et BHNS sont nombreuses en Afrique, la région compte très peu de projets de ce type.

Entre massification des flux sur certains axes et systèmes flexibles, quelle offre de transport pourrait voir le jour? Comment intégrer ces projets de transport dans des réseaux multimodaux de transport collectif? Comment ces projets de transport de masse par bus peuvent-ils s’insérer dans la ville existante? Comment faire pour que ces projets soit vecteurs de développement de politiques pérennes de mobilité? La journée d’étude « BRT, BHNS et transport artisanal – Quel(s) réseau(x) de bus dans les villes africaines? » est un opportunité pour les acteurs du transport en Afrique pour mener un réflexion autour de ce type de projet.

9h00- SEANCE D’Ouverture

Mawuena TCHINI KODJO, Directeur Général de l’EAMAU
Christian PHILIP, Administrateur de l’Université Senghor d’Alexandrie
Dominique BUSSEREAU, Président de CODATU
Ninsao GNOFAM, Ministre des Transports du Togo

09H45- Accueil officiel des bus du SYTRAL

Bernard RIVALTA, SYTRAL

11h00 – Session 1: État des lieux des transports par bus en Afrique

Modérateur de la session: Assogba GUÉZÉRÉ, Université de Kara
Pablo SALAZAR FERRO, CODATU, Quel rôle pour les BRT ou BHNS en Afrique
Xavier GODARD, Consultant, Hiérarchisation de réseau et complémentarité artisanat-entreprise structurée

12H15 – DEJEUNER
14h00 – Session 2: Table ronde – Quel projet pour transformer les réseaux de bus?

Modérateur de la session: Pablo SALAZAR FERRO, CODATU
Michel KIRUMBA, Directeur Général TRANSCO, Kinshasa
Zouhoula Bi M. RICHARD, UPGC Korhogo, Abidjan
Alioune THIAM, Directeur Général du CETUD, Dakar
Jean-Pierre DEGHAYE, Business Development Director chez Kéolis

15h15 – Session 3: Table ronde – Quelles actions pour améliorer l’offre de service?

Modérateur de la session: Julien ALLAIRE, Délégué Général CODATU
Michel Komlan TINDANO, Directeur de la SOTRAL, Lomé
Thierry DABRE, Service des études SOTRACO, Ouagadougou
Nicolas SAMSOEN, Directeur Stratégie et Innovation chez Transdev
Kamel LETTAT, IVECO Bus

16h30 – CONCLUSIONS: Du projet à la politique DE TRANSPORT

Hilary MURPHY, Project Coordinator, African Sustainable Transport Forum, ASTF
Julien ALLAIRE,
Délégué général de CODATU

 

Mercredi 16 septembre – 9h30-12h00:

Atelier de travail sur la prospective de la mobilité urbaine

Cet atelier de travail sur la prospective de la mobilité urbaine en Afrique associera les participants aux étudiants du Master « Transport et Mobilité Durable dans les Villes Africaines » à une réflexion prospective sur la mobilité urbaine. Ce programme de travail s’inscrit dans un cycle d’événements organisé par l’INTA afin de préparer la conférence Habitat III.

Inscrivez vous à l’aide du formulaire en ligne !

Partenaires associés

CNAM (Conservatoire national des arts et métiers)

Le CNAM est un grand établissement d’enseignement supérieur dédié à la formation.

EAMAU – Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme

Présentation et histoire

L’EAMAU, basée à Lomé au Togo est une institution inter-états d’enseignement supérieur et de recherche. Elle fut fondée par une résolution du sommet des Chefs d’Etats de l’OCAM en 1975, à la suite d’une étude de l’UNESCO sur la nécessité effective d’une institution de formation en architecture et urbanisme, au bénéfice des Etats africains en pleine croissance urbaine.

L’EAMAU est :

  • pôle d’excellence régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie depuis 2004
  • partenaire de l’Union Internationale des Architectes (UIA) et de l’Union Africaine des Architectes depuis 2005
  • centre d’excellence régional de l’UEMOA depuis 2006
  • membre de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et en Urbanisme (APERAU) depuis 2007

Pays Membres

A ce jour, le service de l’EAMAU en formation, recherche et expertise urbaine s’étend sur 14 pays d’Afrique francophone au Sud du Sahara.

Pour l’Afrique de l’Ouest
BENIN, BURKINA FASO, COTE D’IVOIRE, GUINEE BISSAU, MALI, NIGER, SENEGAL, TOGO

Pour l’Afrique Centrale
CAMEROUN, CENTRAFRIQUE, CONGO, GABON, GUINEE EQUATORIALE, TCHAD.

 

Pour en savoir plus: http://www.eamau.org/

Université Senghor – Université Internationale de langue française (Alexandrie, Egypt)

L’Université Senghor, Opérateur direct de la Francophonie, offre, depuis maintenant plus de 20 ans, des formations pluridisciplinaires et pluri-thématiques consacrées au développement durable dans un contexte de mondialisation. Elle a pour vocation de former et de perfectionner des cadres de haut niveau des secteurs public et privé et d’orienter leurs aptitudes vers l’exercice des responsabilités dans certains domaines prioritaires pour le développement.
L’Université Senghor, université francophone internationale à finalité professionnelle, œuvrant au service du développement africain, n’en est pas moins ouverte à tous les francophones qu’elle prépare aux métiers du développement dans la ligne des Sommets de la Francophonie qui se sont tenus à Ouagadougou en 2004, à Bucarest en 2006, à Québec en 2008, à Montreux en 2010, à Kinshasa en 2014. Elle pilote des projets en matière de développement à travers les travaux des ses étudiants, tissant notamment un réseau de compétences et d’expertises au moyen de la professionnalisation de ses auditeurs, de formations continues et à distance.

Pour en savoir plus : www.usenghor-francophonie.org

FMDV (fonds mondial pour le développement des villes)

Créé en octobre 2010 à l’initiative de Metropolis, de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), et par 34 membres fondateurs (villes et réseaux de villes), le fonds mondial pour le développement des villes) FMDV est une organisation politique internationale de renforcement des solidarités et des capacités financières, par et entre les collectivités locales, complémentaire des réseaux de mobilisation, d’articulation et de plaidoyer existants.