Coopération technique Brésil – Installation éphémère à Central do Brasil au service des usagers

Coopération technique Brésil – Installation éphémère à Central do Brasil au service des usagers
  •  
  •  
  •  
Bruno Almeida Maximino
CODATU
Chargé de coopération Brésil
Actualité CODATU Mardi 26 Février 2019

Photo: Bruno Maximino

La station Central do Brasil, à Rio de Janeiro, est l’un des principaux points d’entrée de la ville du Rio de Janeiro. Plus de 600 000 personnes par jour y passent, que ce soit pour utiliser ses installations ou les différents modes de transport. En effet, ce pôle de transport est desservi par les trains de banlieue, le métro, les bus municipaux et métropolitains, et le tramway.

Cependant, malheureusement, les espaces permettant d’accéder aux différents modes de transport ne font que cohabiter, sans une cohérence globale. En plus, l’extérieur de la gare est peu organisé, voire dangereux le soir.

Depuis 2017, la gare fait objet de la coopération technique AFD-CODATU avec l’Etat de Rio de Janeiro. Les ateliers menés dans ce cadre ont révélé qu’une action plus immédiate pourrait être faite afin d’améliorer un peu l’ambiance de la station et, au même temps, préparer et faciliter la transformation de Central do Brasil dans une station de nouvelle génération, renforçant son rôle de centralité au sein de la métropole.

Dans ce contexte, entre les 21 janvier et 26 février 2019, un laboratoire urbain a été installé au sein de la station Central do Brasil avec les objectifs suivants :

  • Offrir un espace de détente, avec des sièges, des prises électriques pour recharger des portables et de la connexion wifi gratuite ;
  • Mettre à disposition des usagers des informations sur le réseau métropolitain de transport collectif, sur le quartier de la station et sur la première phase de l’étude pour la rénovation de Central do Brasil et son quartier ;
  • Comprendre les besoins des usagers et des habitants du quartier et récolter des suggestions d’amélioration.

Photos: Folguedo / LMF Fotografia

L’action a été amplement divulguée sur les réseaux sociaux avec le hashtag #RenovaCentral.

Plus de 1000 réponses ont été obtenues sur place avec l’équipe d’accueil et 1000 autres via les réseaux sociaux ou via l’accès au réseau Wi-Fi. Les informations récoltées seront utilisées par les institutions responsables comme données d’entrée pour les prochaines étapes du projet de rénovation de la station et de son quartier.

Le 14 février, une action ludique a été réalisée avec les usagers, comptant sur la présence des équipes de SETRANS, de la Chambre Métropolitaine et de la Mairie de Rio de Janeiro. Menant une sorte d’enquête origine-destination, les usagers étaient invités à montrer sur la carte du territorie métropoliain leurs itinéraires pour arriver à Central do Brasil. Le but était de sensibiliser les usagers au regard du réseau de transports métropolitains, montrer des alternatives pour leurs trajets quotidiens et, aussi, écouter leurs suggestions d’améliorations pour le réseau métropolitain.

Photos: Bruno Maximino

On estime que plus de 5000 personnes sont passées par l’installation au long des cinq semaines d’opération. Le retour des usagers est très satisfaisant. Ils demandent l’extension de la durée de l’action et que l’idée soit répliquée dans d’autres stations.

Partenaires associés

Governo do Estado do Rio de Janeiro

La
planification et la gestion des transports urbains de la Région Métropolitaine du Rio de Janeiro sont sous la responsabilité du Secrétariat d’État aux Transports (SETRANS), de l’Agence Régulatrice des Services Publics Concédés de Transport Maritime, Ferroviaire et Routier de l’Etat de Rio de Janeiro (AGETRANSP) et de la Chambre Métropolitaine, attachés au Gouvernement de l’État du Rio de Janeiro.

Prefeitura da Cidade do Rio de Janeiro

Prefeitura da Cidade do Rio de Janeiro

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).