Coopération Technique Brésil – Ateliers de conclusion des études pour les gares Central do Brasil (RJ) et Palmeiras-Barra Funda (SP)

Actualité CODATU Lundi 21 Janvier 2019

Dans le cadre des coopérations techniques avec les États de São Paulo et de Rio de Janeiro, deux études de préfaisabilité pour le réaménagement des stations ‘Central do Brasil’, à Rio de Janeiro, et ‘Palmeiras-Barra Funda’, à São Paulo, en gares de nouvelle génération, sont financées par l’Agence Française de Développement (AFD). Les études en cours sont menées par le groupement EgisArep depuis avril 2018. CODATU assure un suivi technique des études.

Dans ce contexte, la semaine du 10 décembre 2018, deux événements ont eu lieu afin de présenter les résultats de la troisième et dernière étape des études. La Mission 3 consiste à détailler l’un des scénarios proposés à la Mission 2 et à proposer un Plan d’Action comprenant les recommandations de mise en oeuvre et un premier estimatif des CAPEX, les montages institutionnels et financiers indiqués, le phasage et les principales difficultés à anticiper.

Lors de la réunion à Rio de Janeiro, organisée le 10 décembre 2018, le scénario tenant compte des dernières modifications dans le quartier de la gare Central do Brasil a été présenté, notamment sur le tunnel João Ricardo, les terminaux de bus et le Centro Popular Leonel Brizola. Le Plan d’Action a permis d’analyser la situation des principaux immeubles dans l’aire d’intervention proposée et les efforts financiers et de gouvernance nécessaires au succès du projet. De plus, des estimations des coûts d’implantation et des recettes d’exploitation commerciale ont été présentés, ainsi que les points d’attention et les recommandations pour les prochaines phases du projet.

Perspective du quartier de la Central do Brasil (gauche) et présentation du Plan d’Action (droite)

L’atelier à São Paulo a eu lieu le 12 décembre 2018. À cette occasion ont été présentées les perspectives du projet de réaménagement de la station Palmeiras-Barra Funda en prenant en compte les choix réalisés en septembre, tel que le toit photovoltaïque sur la « rue commercial » et la rampe et les escaliers au niveau de l’accès nord. La présentation a souligné la proposition d’un nouveau tronçon de piste cyclable pour relier les pistes existantes et la mise en place d’un parking vélo. Le Plan d’Action a montré des propositions en matière de gouvernance du projet et de phasage des interventions. Finalement, les consultants ont partagé le CAPEX estimé, les risques du projet, bien que quelques points d’attention pour la continuité du projet.

Perspective de la station Palmeiras-Barra Funda (gauche) et présentation du scénario retenu (droite)

Aux deux ateliers, les consultants ont mis l’accent sur l’importance de définir une stratégie de long terme et de consolider celle-ci dans un Schéma Directeur spécifique. Les études de préfaisabilité aideront les décideurs publics à évaluer la pertinence de la poursuite vers des études de faisabilité, plus détaillées, pour les deux stations.

>> Aide-mémoire de la réunion technique à Rio de Janeiro (en portugais) <<

>> Aide-mémoire de l’atelier à São Paulo (en portugais) <<

Partenaires associés

Governo do Estado do Rio de Janeiro

La
planification et la gestion des transports urbains de la Région Métropolitaine du Rio de Janeiro sont sous la responsabilité du Secrétariat d’État aux Transports (SETRANS), de l’Agence Régulatrice des Services Publics Concédés de Transport Maritime, Ferroviaire et Routier de l’Etat de Rio de Janeiro (AGETRANSP) et de la Chambre Métropolitaine, attachés au Gouvernement de l’État du Rio de Janeiro.

Prefeitura da Cidade do Rio de Janeiro

Prefeitura da Cidade do Rio de Janeiro

Secretaria dos Transportes Metropolitanos do Estado de São Paulo

Le
Secrétariat aux Transports Métropolitains de l’État de São Paulo (STM) est l’entité responsable de la planification et de la gestion des transports urbains ferrés et des bus inter-municipaux dans les régions métropolitaines de l’État de São Paulo.

 

Agence Française de Développement (AFD)

L’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour lutter contre la pauvreté et  favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités.

Les transports constituent un secteur d’intervention traditionnel de l’AFD. Sur la période 2001-2005, l’Agence a mobilisé environ 164 M€ par an en moyenne pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des transports (en incluant les projets de développement rural et urbain comportant des activités de transport).

AREP

Créé en 1997 au sein du groupe SNCF par Jean-Marie Duthilleul et Etienne Tricaud, architectes et ingénieurs, le groupe AREP conçoit les espaces fréquentés par les foules à toutes les échelles, du grand territoire métropolitain à celle du mobilier public, du bâtiment à celle du quartier de ville.

L’activité d’AREP repose sur une capacité reconnue de conception et réalisation des lieux du mouvement accueillant des usages complexes en milieu urbain dense avec de forts enjeux techniques et patrimoniaux que constituent aujourd’hui les gares multimodales. Fort de ce savoir-faire, AREP peut aborder efficacement d’autres programmes recevant du public.

Avec une équipe de 900 personnes, comprenant plus de 30 nationalités et constituée d’architectes, d’urbanistes, de designers, d’ingénieurs, d’économistes, de programmistes et de conducteurs d’opérations…, AREP développe ses savoir-faire dans tous les domaines de la ville et du bâtiment : pôles d’échanges et gares ferroviaires, équipements et espaces publics, bureaux, hôtellerie et logements, centres commerciaux, bâtiments techniques.

Egis

Egis est un groupe international d’ingénierie, de montage de projets et d’exploitation. En ingénierie et conseil, il intervient dans les domaines des transports, de la ville, du bâtiment, de l’industrie, de l’eau, de l’environnement et de l’énergie. Dans les domaines routiers et aéroportuaires, son offre s’élargit au développement de projets, à l’investissement en capital,  au clé en main d’équipements et à l’exploitation.