Dialogues Eco-mobilité 2015: CODATU présente les résultats du Sommet de Lyon

Actualité CODATU Jeudi 15 Octobre 2015

CODATU est intervenu les 7, 8 et 9 octobre 2015EcoMobility_Festival_Joburg lors des Ecomobility Dialogues 2015, dans le cadre du Ecomobility World Festival qui se tient tout le mois d’octobre à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Ces dialogues d’experts avaient pour but de contribuer aux discussions sur un corpus de publications ayant pour thème « Transport et Climat », dans la perspective des négociations sur le changement climatique qui auront lieu à Paris en décembre 2015 (COP21). Cela a été l’occasion de rappeler la mobilisation de la communauté internationale pour que le secteur du transport, longtemps mis de côté alors qu’il figure parmi les tous premiers émetteurs de Gaz a Effet de Serre, prenne toute sa place pendant la COP21.

Dans ce contexte, CODATU a rappelé les conclusions de l’atelier du au Sommet mondial Climat et Territoires organisé à Lyon les 1er et 2 juillet en soulignant l’importance des politiques de planification de la mobilité urbaine soutenable comme outil de la transition vers un transport urbain plus sobre en carbone et inclusif qui participe à rendre les villes plus agréables a vivre, particulièrement les villes des pays en développement.

CODATU est également intervenu a2015-10-08 17.03.48vec les autres experts pour aider les décideurs politiques locaux de plus de 15 villes de tous pays à finaliser la Déclaration de Johannesburg sur l’Eco-mobilité qui réaffirme la volonté et la détermination des responsables politiques locaux de se mobiliser pour mettre en œuvre la transition vers une mobilité urbaine plus durable dans leur ville. Elle sera présentée à la COP21 comme une contribution des élus locaux pour le transport urbain soutenable.

En marge des réunions de travail, CODATU a également présenté l’initiative MobiliseYourCity aux responsables locaux participants. Celle-ci continue à susciter beaucoup d’intérêt  auprès des représentants de pouvoirs locaux et des ministères concernés.

Pour plus de détails, contactez Mael Martinie.