Colloque au Chili : politiques de transports urbains dans les villes chiliennes de taille intermédiaire : comment concrétiser ses projets de transport ?

 
CODATU News Wednesday 31 July 2013

Le
transport urbain au Chili a pris une place importante dans les réflexions des décideurs politiques du pays. Le projet « Transantiago » qui devait dynamiser le réseau de bus de la capitale chilienne a été un véritable désastre et a généré des attentes encore plus fortes au sein de la population pour le développement d’un système de transport efficace à Santiago, mais aussi dans les autres villes du pays.
 

Au Chili les villes de taille intermédiaire connaissent un développement rapide et aspirent à développer des systèmes de transport de bonne qualité afin que la congestion ne nuise pas à leur croissance économique. En outre, au sein du débat politique national, la décentralisation est fortement sollicitée pour favoriser un rééquilibrage territorial. Ainsi dans le domaine des transports urbains, les agglomérations de tailles intermédiaires s’appuient sur l’échec de l’administration centrale avec le projet du « Transantiago » pour réclamer la possibilité de porter leur propre projet.

 La ville minière d’Antofagasta au nord du pays est particulièrement avancée sur ce sujet. En décembre 2011 des études réalisées par Artelia et financées par un fond Fasep ont montré l’intérêt de la réalisation d’un tramway comme outil de transport, de requalification urbaine et de développement pour la ville d’Antofagasta.

Pour alimenter la réflexion, l’association franco-chilienne Pablo Neruda Siglo XXI a organisé, en collaboration avec l’université UTEM de Santiago du Chili, un colloque les 11 et 12 juillet 2013 à Santiago et Antofagasta intitulé : « politiques de transports urbains dans les villes chiliennes de taille intermédiaire : comment concrétiser ses projets de transport ? »

 Etienne Lhomet et Marc Le Tourneur sont intervenus dans le cadre de ce colloque pour CODATU. Dans leur présentation intitulée respectivement « Tramway et villes humaines » et « Le tramway, aussi appelé LRT : un moyen de transport efficace, esthétique et durable pour les villes de taille intermédiaire », les experts ont pu exposer entre autre les enjeux techniques, financiers, urbains et d’organisation liés à l’implantation d’un tramway moderne en s’appuyant sur les exemples français de Strasbourg, Grenoble, Montpellier et Bordeaux.

Ce colloque a eu un certain écho dans la presse locale, dont voici un article : « Definición política es clave para lograr un tranvía local » tiré du journal El Mercurio de Antofagasta daté du samedi 13 juillet 2013.