Appels à candidatures : Formation professionnelle courte et certifiante « GESTION DU STATIONNEMENT ET DES PARKINGS » du 9 au 13 novembre 2020 à Dakar, Sénégal

Actualité CODATU Jeudi 25 Juin 2020

APPELS A CANDIDATURES

FORMATION COURTE PROFESSIONNELLE, INTERNATIONALE ET CERTIFIANTE

« GESTION DU STATIONNEMENT ET DES PARKINGS »

du 9 au 13 novembre 2020 à Dakar, Sénégal

CONTEXTE

L’Afrique est à un croisement important de son développement.

Aujourd’hui, on assiste à une spécialisation croissante du domaine des transports qui est devenu un secteur déterminant du développement. La formation de cadres africains compétents pour savoir répondre aux exigences des déplacements incluant tous les modes, dans une problématique de mobilité urbaine et interurbaine durables, est donc devenue une priorité.

Ainsi, dans le souci d’apporter une réponse à ce besoin de compétences, l’Université Senghor et l’EAMAU, en partenariat avec la CODATU, ont conçu un programme de formations professionnelles courtes certifiantes dans le domaine de la mobilité urbaine des villes africaines. Ce programme a été conçu pour répondre aux attentes des entreprises et institutions des États africains qui veulent disposer de cadres aptes à définir et gérer une politique globale de mobilité.

Dans ce cadre, force est de constater que, dans de nombreuses villes africaines, le service public du stationnement souffre trop souvent de dysfonctionnements ; il est même parfois presque inexistant. De même, la gestion des parkings urbains reste très majoritairement artisanal.

Aggravant ainsi considérablement les difficultés de gestion de la voirie et de la circulation, cette carence de véritable politique de stationnement urbain constitue un enjeu clé du développement considérable et rapide des agglomérations africaines au sud du Sahara. C’est pourquoi, la dimension « stationnement » est désormais intégrée dans les réflexions, les politiques et les programmes d’amélioration de la mobilité urbaine.

Cependant l’élaboration et, surtout, la mise en œuvre de politiques et stratégies concourant à une amélioration tangible de la gestion du stationnement dans les villes africaines, imposent une appropriation des méthodes et techniques par les acteurs en charge de ce volet dans les institutions de planification et de gestion urbaine.

Le renforcement des capacités de la ressource humaine existante devient donc un impératif pour créer, restructurer ou optimiser de véritables services de stationnement dans les agglomérations africaines quelques soit leur échelle.

L’Université Senghor, en collaboration avec la CODATU, (association favorisant le développement de la mobilité urbaine durable dans les pays du Sud) et en s’appuyant sur l’expertise du Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD), propose à cet effet une formation professionnelle sur « la gestion du stationnement et des parkings » à Dakar (Sénégal) pour des auditeurs issus des zones géographiques et horizons professionnels concernés.

Un Certificat de Professionnalisation, co-signé par l’Université Senghor et l’EAMAU, sera délivré aux participants ayant suivi la formation avec succès pour attester des compétences qu’ils auront acquises.

Ce certificat, comme tout certificat délivré par l’Université Senghor et l’EAMAU dans le cadre de leur programme de formations continues en mobilité urbaine, donne droit à la capitalisation de 2 crédits (ECTS). Ainsi, les auditeurs qui auront suivi plusieurs formations certifiantes de ce programme, pourront valider une partie des crédits nécessaires à l’obtention d’un futur diplôme universitaire en mobilité urbaine africaine (30 ECTS) mis en place prochainement par les deux institutions partenaires.

Après cette première édition, cette formation pourra se dérouler en tout lieu en Afrique dès lors que les infrastructures nécessaires et un nombre d’auditeurs suffisant (nationaux et régionaux) seront réunis.

OBJECTIFS

  • offrir une formation novatrice dans le domaine de la planification et de la gestion du stationnement en ville ;
  • répondre aux besoins de spécialisation des agents de maîtrise et des cadres sur les problématiques de stationnement et de gestion des parkings ;
  • fournir les clés et les méthodes de travail qui permettent aux auditeurs de faire face aux enjeux de l’heure en matière de politique de stationnement en articulation avec la mobilité durable ;
  • renforcer les capacités des auditeurs dans le cadre de la mise en œuvre des politiques de création et de gestion des parkings.

DÉBOUCHÉS

Dès la fin de la formation, les auditeurs seront directement opérationnels et pourront appuyer les structures les employant sur la planification, la mise en œuvre de stratégies et politiques de stationnement ou de gestion de parkings.

Certains pourront aussi mettre leur compétence acquise en qualité de consultant à la disposition de collectivités locales, des bureaux d’études etc. ou encore des décideurs au niveau des autorités et services de transport.

PUBLIC CONCERNÉ

  • Cadres et employés en charge des questions de mobilité urbaine ;
  • Responsables concernés du secteur public (autorités et services des transports, ministères, municipalités, collectivités territoriales) et privé (bureaux d’études, entreprises du secteur de la mobilité urbaine, organisations syndicales, associations…)
  • Consultants.

CONDITIONS D’ADMISSION

Pour être admis au programme de cette formation, les candidats doivent justifier de leurs responsabilités exercées dans un cadre professionnel ou de leur projet professionnel en adéquation avec l’objet du séminaire.

Dans tous les cas, la sélection est effectuée au vu du CV et du dossier professionnel du candidat.

Le versement intégral et préalable des frais d’inscription confirme l’inscription définitive des candidats sélectionnés.

MÉTHODES ET MATÉRIEL PÉDAGOGIQUES

La formation vise à l’acquisition de compétences. Elle consiste en un atelier pratique d’une durée de 25 heures sur une semaine, co-animé par des formateurs de haut niveau disposant d’une expérience professionnelle de premier plan. Elle apportera aux auditeurs des méthodes, de bonnes pratiques et des outils modernes d’organisation et de gestion du stationnement et des parkings.

La méthode pédagogique repose sur une alternance entre des enseignements pratiques et des activités de transfert. Des mises en situation à partir de cas pratiques, permettront aux participants d’acquérir des concepts et des outils d’organisation et de gestion de transport.

Matériel pédagogique :

  • Documentation (dont supports vidéos) ;
  • Études de cas ;
  • Méthodes participatives (ateliers, groupes de travail etc.)

PROGRAMME

Le programme porte sur 4 modules totalisant 25 h de formation :

  1. techniques pour réaliser l’état des lieux du stationnement sur un périmètre (localisation, capacité, accessibilité, types de parking, tarification) ;,
  2. enquête de stationnement ;
  3. structuration de la demande de stationnement (taux d’occupation moyen, taux d’interdit moyen, taux de congestion, coefficient de rotation, durée moyenne de stationnement) ;
  4. les différents types de stationnement (sur voirie, parkings, gratuit, limité,…) ;
  5. les techniques de gestion des places de stationnement sur voirie et des parkings (accessibilité, tarification, information, qualité du service).

DROITS D’INSCRIPTION

Les droits d’inscription sont à régler à l’Université Senghor ; ils s’élèvent à 250 000 f CFA (380 euros).

L’inscription n’est définitive qu’après règlement intégral de ce montant auprès de l’Université Senghor, à réception de l’avis d’admission.

Le défaut de règlement de la totalité des droits d’inscription à l’admission empêche l’inscription définitive au séminaire.

Tous les autres frais (incluant notamment les frais de visa, voyage, logement, restauration, assurances, etc. pendant la durée de la formation) sont à la charge de l’auditeur.

DÉPOT DES CANDIDATURES

Les candidats doivent s’inscrire sur la plateforme de candidatures en ligne, ouverte sur le site de l’université Senghor : accéder à la plateforme.

Ils doivent y déposer le dossier de candidature qu’ils auront rempli et obligatoirement complété sur internet faisant état des informations suivantes :

  • Expérience professionnelle
  • Motivations incluant le résumé des attentes par rapport à la formation

Les candidats sont avisés de leur admission par courrier électronique.

Leur inscription définitive ne sera confirmée qu’après règlement des frais d’inscription tels qu’indiqués ci-dessus dans la rubrique « Droits d’inscription ».

Les dossiers de candidatures étant sélectionnés au fur et à mesure de leur réception, les inscriptions seront closes aussitôt le nombre d’inscriptions confirmées atteint (maximum 25).

L’appel à candidature est disponible sur le site de chacune des institutions partenaires :

  • Université Senghor (Alexandrie – Egypte) : www.usenghor.org
  • Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (Lomé – Togo) : www.eamau.org
  • CODATU, (Lyon – France) : www.codatu.org
  • CETUD (Dakar – Sénégal) : [email protected]

CALENDRIER ET MODALITES DE SELECTION

L’ouverture du séminaire est conditionnée par l’inscription d’au moins 25 auditeurs.

Les dossiers de candidatures étant sélectionnés au fur et à mesure de leur réception, les inscriptions seront closes aussitôt le nombre de places atteint .

Calendrier :

  • Ouverture du dépôt des candidatures : 1er juin 2020
  • Communication des résultats : au fur et à mesure de la réception des dossiers (les places seront attribuées aux premières candidatures retenues)
  • Date limite pour le paiement des frais d’inscription : 2 semaines à réception de l’avis de pré-admission
  • Fermeture des inscriptions : aussitôt le nombre de places atteint
  • Dates du séminaire : du 19 au 23 novembre 2020

Partenaires associés

EAMAU – Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme

Présentation
et histoire

L’EAMAU, basée à Lomé au Togo est une institution inter-états d’enseignement supérieur et de recherche. Elle fut fondée par une résolution du sommet des Chefs d’Etats de l’OCAM en 1975, à la suite d’une étude de l’UNESCO sur la nécessité effective d’une institution de formation en architecture et urbanisme, au bénéfice des Etats africains en pleine croissance urbaine.

L’EAMAU est :

  • pôle d’excellence régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie depuis 2004
  • partenaire de l’Union Internationale des Architectes (UIA) et de l’Union Africaine des Architectes depuis 2005
  • centre d’excellence régional de l’UEMOA depuis 2006
  • membre de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et en Urbanisme (APERAU) depuis 2007

Pays Membres

A ce jour, le service de l’EAMAU en formation, recherche et expertise urbaine s’étend sur 14 pays d’Afrique francophone au Sud du Sahara.

Pour l’Afrique de l’Ouest
BENIN, BURKINA FASO, COTE D’IVOIRE, GUINEE BISSAU, MALI, NIGER, SENEGAL, TOGO

Pour l’Afrique Centrale
CAMEROUN, CENTRAFRIQUE, CONGO, GABON, GUINEE EQUATORIALE, TCHAD.

 

Pour en savoir plus: http://www.eamau.org/

CETUD

Le Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD) est l’autorité organisatrice des transports urbains de Dakar (Sénégal). C’est un établissement public à caractère professionnel créé en 1997, lors d’un processus de réforme des transports urbains. C’est un cadre de concertation entre l’État, les collectivités territoriales et les acteurs privés concernés. Sa mission est d’organiser la politique de transports publics sur la région de Dakar et consiste principalement en la régulation de l’offre et l’amélioration des conditions d’exploitation des opérateurs et donc des conditions de déplacement habitants de l’agglomération de Dakar.

The Executive Council of Urban Transport of Dakar (CETUD) is the Public Transport Authority of Dakar (Senegal). It is a public establishment with a professional character created in 1997, as part of a process of urban transport reform and in a consultation framework between the State, local authorities and the private sector. Its main mission is to organize the public transport policy in the Dakar region by regulating the supply and improving the operating conditions and so the commuting conditions for the local inhabitants.

Université Senghor – Université Internationale de langue française (Alexandrie, Egypt)

L’Université Senghor, Opérateur direct de la Francophonie, offre, depuis maintenant plus de 20 ans, des formations pluridisciplinaires et pluri-thématiques consacrées au développement durable dans un contexte de mondialisation. Elle a pour vocation de former et de perfectionner des cadres de haut niveau des secteurs public et privé et d’orienter leurs aptitudes vers l’exercice des responsabilités dans certains domaines prioritaires pour le développement.
L’Université Senghor, université francophone internationale à finalité professionnelle, œuvrant au service du développement africain, n’en est pas moins ouverte à tous les francophones qu’elle prépare aux métiers du développement dans la ligne des Sommets de la Francophonie qui se sont tenus à Ouagadougou en 2004, à Bucarest en 2006, à Québec en 2008, à Montreux en 2010, à Kinshasa en 2014. Elle pilote des projets en matière de développement à travers les travaux des ses étudiants, tissant notamment un réseau de compétences et d’expertises au moyen de la professionnalisation de ses auditeurs, de formations continues et à distance.