Appels à candidatures : Formation professionnelle courte et certifiante « ORGANISATION ET GESTION DU TRANSPORT URBAIN ET INTERURBAIN » du 19 au 23 octobre 2020 à Lomé, Togo

Appels à candidatures : Formation professionnelle courte et certifiante « ORGANISATION ET GESTION DU TRANSPORT URBAIN ET INTERURBAIN » du 19 au 23 octobre 2020 à Lomé, Togo
  •  
  •  
sbaffi
CODATU

Actualité CODATU Mercredi 19 Février 2020

APPELS A CANDIDATURES

FORMATION COURTE PROFESSIONNELLE, INTERNATIONALE ET CERTIFIANTE

« ORGANISATION ET GESTION DU TRANSPORT URBAIN ET INTERURBAIN »

du 19 au 23 octobre 2020 à Lomé, Togo

CONTEXTE

L’Afrique est à un croisement important de son développement. Aujourd’hui, face à la spécialisation des secteurs de développement à tous les niveaux et plus encore dans le domaine des transports, il s’avère important de posséder les compétences nécessaires pour répondre aux exigences des déplacements incluant tous les modes dans une problématique de mobilité urbaine et interurbaine durables. La formation de cadres africains compétents est donc une priorité pour assurer la mise en place de politiques et de mesures pertinentes dans le secteur des transports. Ainsi, dans le souci d’apporter une réponse à ce besoin de compétences, l’Université Senghor et l’EAMAU, en partenariat avec la CODATU, ont conçu un programme de formations professionnelles courtes certifiantes dans le domaine de la mobilité urbaine des villes africaines pour permettre aux entreprises et institutions des États africains de disposer de cadres capables de répondre concrètement aux attentes et de définir une politique globale de mobilité.

Le thème de la première formation certifiante de ce programme est : « Organisation et Gestion du Transport Urbain et Interurbain ». Pour sa première session en 2020, cette formation se déroulera à l’École Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) de Lomé au Togo.

Après cette première édition, cette formation pourra se dérouler en tout lieu en Afrique dès lors que les infrastructures nécessaires et un nombre d’auditeurs suffisant (nationaux et régionaux) seront réunis.

Un Certificat de Professionnalisation co-signé par l’Université Senghor et l’EAMAU sera délivré aux participants ayant suivi la formation avec succès et assiduité pour attester des compétences qu’ils auront acquises. Ce certificat, comme tout certificat délivré par l’Université Senghor et l’EAMAU dans le cadre de leur programme de formations continues en mobilité urbaine, donne droit à la capitalisation de 2 crédits (ECTS). Ainsi, les auditeurs qui auront suivi plusieurs formations certifiantes de ce programme, pourront valider une partie des crédits nécessaires à l’obtention d’un futur diplôme universitaire en mobilité urbaine africaine (30 ECTS) mis en place prochainement par les deux institutions partenaires.

OBJECTIFS

  • offrir une formation novatrice dans le domaine de la mobilité urbaine et interurbaine ;
  • répondre aux besoins de spécialisation des cadres ;
  • fournir les clés et les méthodes de travail leur permettant de faire face aux enjeux de l’heure dans le transport ;
  • renforcer les capacités des auditeurs pour mettre en œuvre des politiques et des plans d’action en matière de mobilité urbaine et interurbaine dans les pays africains ;
  • transmettre les concepts permettant d’analyser les différents aspects de la mobilité et des déplacements.

DÉBOUCHÉS

Dès la fin de la formation, les auditeurs sont directement opérationnels.

Leur formation répondra particulièrement aux besoins de toutes les entreprises de transport urbain et interurbain, des bureaux d’études ou encore des décideurs au sein des autorités et organismes de transport tant au niveau national (ministère) que local (collectivités).

CONDITIONS D’ADMISSION

Pour être admis au programme de cette formation, les candidats doivent justifier de leurs responsabilités exercées dans un cadre professionnel ou de leur projet professionnel en adéquation avec l’objet du séminaire.

La sélection est effectuée au vu du CV et du dossier professionnel du candidat.

Le versement intégral et préalable des frais d’inscription confirme l’inscription définitive des candidats sélectionnés.

PROGRAMME

Le programme porte sur 4 modules totalisant 25 h de formation :

  1. comment formaliser le cadre institutionnel et réglementaire d’un système de transport à l’échelle urbaine et interurbaine (5h) ,
  2. outils d’identification de la demande de déplacement (en ville et entre deux agglomérations) (5h);
  3. méthodes d’optimisation, de restructuration et de création d’un système de transport (10h);
  4. comment organiser le financement du système de transport (5h).

Les modules seront assurés par :

  • Michel Komlan TINDANO, docteur en économie des transports. Il est actuellement Secrétaire général du Ministère des infrastructures et des transports au Togo et Directeur général de la Société des transports de Lomé (SOTRAL)
  • Alioune THIAM, urbaniste et aménagiste du territoire, ancien Directeur général du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), il est aujourd’hui Directeur associé du bureau d’études « Eco-ACCESS » et pilote de nombreux projets sur le transport et la mobilité.

DROITS D’INSCRIPTION

Les droits d’inscription sont à régler à l’Université Senghor ; ils s’élèvent à 250 000 f CFA (380 euros).

L’inscription n’est définitive qu’après règlement intégral de ce montant auprès de l’Université Senghor, à réception de l’avis d’admission.

Le défaut de règlement de la totalité des droits d’inscription à l’admission empêche l’inscription définitive au séminaire.

Tous les autres frais (incluant notamment les frais de visa, voyage, logement, restauration, assurances, etc. pendant la durée de la formation) sont à la charge de l’auditeur.

DÉPOT DES CANDIDATURES

Le dépôt des candidatures n’est possible que par voie électronique sur la plate-forme de candidatures en ligne, ouverte sur le site de l’Université Senghor : accéder à la plateforme.

Ils doivent y déposer le dossier de candidature qu’ils auront rempli et obligatoirement complété sur internet par les documents suivants :

  • Curriculum Vitae (CV)
  • Résumé du projet professionnel
  • Lettre de motivation
  • Certificat de travail
  • Copie du plus haut diplôme obtenu
  • En cas d’admission à la formation, une lettre d’acceptation de mise à disposition du candidat signée par l’employeur.

Les candidats sont avisés de leur pré-admission par courrier électronique.

Leur inscription définitive ne sera confirmée qu’après règlement des frais d’inscription auprès de l’Université Senghor (modalités indiquées sur l’avis de pré-admission).

Nota bene : Les originaux des pièces du dossier de candidature pourront être demandés en cas d’admission par les Co-coordonnateurs :

Monsieur TINDANO Komlan, +(228) 92 97 54 19/ [email protected]

Monsieur TCHINI Kodjo Mawuena, +(228) 90 12 53 92/ [email protected]

CALENDRIER ET MODALITES DE SELECTION

L’ouverture d’un certificat est conditionnée par l’inscription d’au moins 25 auditeurs.

Les dossiers de candidatures étant sélectionnés au fur et à mesure de leur réception, les inscriptions seront closes aussitôt le nombre de places atteint.

Calendrier :

  • Ouverture du dépôt des candidatures : 25 janvier 2020
  • Communication des résultats : au fur et à mesure de la réception des dossiers (les places seront attribuées aux premières candidatures retenues)
  • Date limite pour le paiement des frais d’inscription : 10 jours à réception de l’avis de pré-admission
  • Fermeture des inscriptions : aussitôt le nombre de places atteint
  • Dates du séminaire : du 19 au 23 octobre 2020

Partenaires associés

EAMAU – Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme

Présentation
et histoire

L’EAMAU, basée à Lomé au Togo est une institution inter-états d’enseignement supérieur et de recherche. Elle fut fondée par une résolution du sommet des Chefs d’Etats de l’OCAM en 1975, à la suite d’une étude de l’UNESCO sur la nécessité effective d’une institution de formation en architecture et urbanisme, au bénéfice des Etats africains en pleine croissance urbaine.

L’EAMAU est :

  • pôle d’excellence régional de l’Agence Universitaire de la Francophonie depuis 2004
  • partenaire de l’Union Internationale des Architectes (UIA) et de l’Union Africaine des Architectes depuis 2005
  • centre d’excellence régional de l’UEMOA depuis 2006
  • membre de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et en Urbanisme (APERAU) depuis 2007

Pays Membres

A ce jour, le service de l’EAMAU en formation, recherche et expertise urbaine s’étend sur 14 pays d’Afrique francophone au Sud du Sahara.

Pour l’Afrique de l’Ouest
BENIN, BURKINA FASO, COTE D’IVOIRE, GUINEE BISSAU, MALI, NIGER, SENEGAL, TOGO

Pour l’Afrique Centrale
CAMEROUN, CENTRAFRIQUE, CONGO, GABON, GUINEE EQUATORIALE, TCHAD.

 

Pour en savoir plus: http://www.eamau.org/

Université Senghor – Université Internationale de langue française (Alexandrie, Egypt)

L’Université Senghor, Opérateur direct de la Francophonie, offre, depuis maintenant plus de 20 ans, des formations pluridisciplinaires et pluri-thématiques consacrées au développement durable dans un contexte de mondialisation. Elle a pour vocation de former et de perfectionner des cadres de haut niveau des secteurs public et privé et d’orienter leurs aptitudes vers l’exercice des responsabilités dans certains domaines prioritaires pour le développement.
L’Université Senghor, université francophone internationale à finalité professionnelle, œuvrant au service du développement africain, n’en est pas moins ouverte à tous les francophones qu’elle prépare aux métiers du développement dans la ligne des Sommets de la Francophonie qui se sont tenus à Ouagadougou en 2004, à Bucarest en 2006, à Québec en 2008, à Montreux en 2010, à Kinshasa en 2014. Elle pilote des projets en matière de développement à travers les travaux des ses étudiants, tissant notamment un réseau de compétences et d’expertises au moyen de la professionnalisation de ses auditeurs, de formations continues et à distance.